Alice : les abonnés restants devraient être migrés d’ici la fin d’année

6

Cet article fait partie d’une série sur le #FreeDay2018, s’étant déroulé le samedi 9 juin 2018.

Sujet inévitable lors de ces journées, notamment par l’entremise des sites communautaires Busyspider et Forum-Alice, la fin d’Alice semblait cette fois-ci bien actée. En effet, depuis quelques jours, il n’est désormais plus possible de s’inscrire à l’offre Alicebox Initial, dernière rescapée de la gamme d’offres Alice jusqu’à maintenant. Si le sort commercial d’Alice est donc scellé, le doute porte désormais sur l’avenir des abonnés restants, maintes fois incités à migrer vers une offre Freebox, mais sans que cela ne leur soit imposé.

À ce sujet, Xavier Niel s’est voulu rassurant et a évoqué une volonté de conserver les offres, pour les abonnés actuels, dans un avenir immédiat. Plus directs, Thomas Reynaud et Antoine Levavasseur ont évoqué une migration obligatoire, probablement “d’ici la fin de l’année”, des derniers abonnés vers les offres Freebox.

Une “continuité de service” sera bien sûr assurée pour les e-mails Alice et Libertysurf, rassure Xavier Niel. Celui-ci rappelle que Free a toujours mis un point d’honneur à maintenir les anciens services aussi longtemps que possible, prenant l’exemples des pages personnelles Chez.com.

Le dégroupage partiel en sursis

Antoine Levavasseur a également été interrogé sur la possibilité de conserver un abonnement Alice en dégroupage partiel (avec un abonnement fixe France Telecom, NDLR). Il indique que cela restera dans l’immédiat mais qu’il “faut se préparer à l’évolution”. Le très faible pourcentage d’abonnés restants ne justifie pas de conserver à terme une telle offre, qui présente un certain nombre de complexités techniques et de facturation, avance-t-il.

D’une manière plus large, il évoque la nécessité de faire évoluer le réseau fixe d’Iliad. Malicieusement, il fait remarquer que les derniers accès bas débit ont été fermés il y a trois mois — sans que personne ne le remarque !

Retrouvez tous nos articles sur le #FreeDay2018 :

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

6 commentaires

  1. Je suis un des rares dégroupé partiel chez Free et je n'ai pas trop envie de changer pour le moment, ça a quelques petits avantages qu'il m’embêterais de ne plus avoir (par exemple deux N° de téléphone distincts)

  2. Sindri a écrit :

    Je suis un des rares dégroupé partiel chez Free et je n'ai pas trop envie de changer pour le moment, ça a quelques petits avantages qu'il m’embêterais de ne plus avoir (par exemple deux N° de téléphone distincts)

    Bonjour

    Justement j'ai posé la question dans ce sens samedi lors de la Convention Free  et on m'a répondu que oui ... on pourrait garder  le partiel, que les demandes dans ce cas seraient traitées au cas par cas.

    L'info sur mon CR de la journée Convention
    http://urlz.fr/7d8D

  3. Busyspider a écrit :

    Bonjour

    Justement j'ai posé la question dans ce sens samedi lors de la Convention Free  et on m'a répondu que oui ... on pourrait garder  le partiel, que les demandes dans ce cas seraient traitées au cas par cas.

    L'info sur mon CR de la journée Convention
    http://urlz.fr/7d8D


    Bonsoir,
    Je me demande ce qui passe par la tête des andouilles qui prennent ce genre de décision. J'ai pris, pour la résidence secondaire de mes parents un abonnement à Alice Initial. C'est vraiment le type d'abonnement qui convient parfaitement à ce cas. Si Free décide de clore cet abonnement, il faudra passer à un abonnement à 30€ soit 300% d'augmentation. Quel commercial sensé peut décider de multiplier par 3 un prix sans se poser des questions. De plus, pour le dégroupage partiel, c'est également mon choix, motivé par le fait que mes parents ont 90 ans et que je considère qu'ils doivent avoir une ligne téléphonique opérationnelle en permanence ! Là aussi, qu'on vienne remettre cela en question: non, mais allo quoi (pour paraphraser une grande intello) !
    Je suis freenaute depuis le début. Mais vu les décisions stupides prises depuis quelques temps, non seulement il est pas garanti que je remplace l'abonnement alicebox initial par un abonnement free. Mais de plus, il n'est pas impossible que je change d'opérateur pour mon forfait mobile (vu en plus la qualité du réseau free...).

    C'était mon coup de gu... du soir.

  4. manu_44770 a écrit :

    C'est vraiment le type d'abonnement qui convient parfaitement à ce cas. Si Free décide de clore cet abonnement, il faudra passer à un abonnement à 30€ soit 300% d'augmentation. Quel commercial sensé peut décider de multiplier par 3 un prix sans se poser des questions. De plus, pour le dégroupage partiel, c'est également mon choix, motivé par le fait que mes parents ont 90 ans et que je considère qu'ils doivent avoir une ligne téléphonique opérationnelle en permanence !


    Je ne peux qu'aller dans ton sens .. là aussi lors de cette réunion je me suis inquiété de l'évolution des Telecom avec la fin programmée du RTC, alors que rien ne peut remplacer la sécurité d'une ligne fixe analogique en terme de fiabilité d'accès. Cela dépasse le cadre du FAI, c'est vrai, mais il fait partie des acteurs et  c'est lui le dernier maillon de la chaine.

    La fin programmée du RTC est pour fin de cette année, mais les abonnements  en place, continueront de fonctionner au moins pour 5 ans.

    Que la techno du RTC soit devenue obsolète ok je peux comprendre, que l'on ne trouve plus de pièce de rechange pour les équipements correspondants aussi, mais dans ce cas pourquoi les procédures d'intervention entre opérateur historique et opérateurs  Tiers ne sont pas revues en  délais ?  Un RTC en principe on est rétabli en 48 heures, en tout IP ? il faut un minimum de 8 jours  (et souvent bien plus )
    Que ce passe t-il  en cas de panne,  si les logements sont également dans une zone blanche pour le mobile ?

    Les zones blanches ne seront couvertes que dans un délai de 2 à 3 ans.. en attendant en cas d'urgence on fait quoi ?  si on ne peut plus téléphoner ? des signaux de fumée ?

  5. Le problème pour moi, ce n'est pas la fin du RTC dans 5 ans. Ce qui me gène, c'est que DEMAIN, Free risque de venir me dire en me disant: "ton abonnement, c'est fini. Il faut en prendre un autre. Ça te coutera trois fois plus cher. De plus, si tu le prends, ce sera OBLIGATOIREMENT en dégroupage TOTAL! Donc la ligne RTC sera fermée !" En un mot, il faudra choisir entre l'ADSL et le RTC. Vu mes impératifs, le choix risque d'être vite fait...

  6. On m'a répondu sur ce point pour garder la ligne fixe Orange (le dégroupage partiel) en cas de migration Alice vers Free, cela sera possible au cas par cas.

    Pour faire la demande en s'assurant que cela sera pris en compte, 2 forums  que je conseille :

    https://www.c-alice.org/phpBB2/
    (parce qu'y suis et qu'on a toujours  aidé sur les migrations Alice  avec un suivi personnalisé et que là encore on le fera)

    et le forum de l'Aduf
    https://www.aduf.org/index.php
    (parce qu'il y a les bonnes personnes chez Free qui pourront le faire)

    Je suis sensibilisé sur ce point , il ne faut pas en douter.

  7. Réagir sur le forum