Iliad publie ses résultats pour l’année 2019 et confirme l’arrivée d’une nouvelle box

0

On se souvient d’une année 2018 très clairement en demi-teinte et il s’agissait pour Free, en 2019, de récolter les fruits d’une politique de croissance, âprement défendue par Thomas Reynaud, qui a mis du temps à s’installer.

Une croissance qui revient taper à la porte du Groupe.

Pour iliad, 2019 est l’année du retour à la croissance, avec un rebond de l’activité commerciale accompagné d’une hausse du chiffre d’affaires d’environ 3%, ce qui représente un accroissement sensible de sa rentabilité d’approximativement 5,5%(+99 millions d’euros) pour son EBITDAaL.

Source Iliad

Au soutien de cette croissance, un recrutement Fibre qui bat tous les records, plaçant ainsi l’opérateur de Xavier Niel en pole position dans ce domaine, devant Orange avec 777 000 nouveaux abonnés sur l’année.

Sur l’ensemble de son réseau, le Groupe termine l’année avec près de 14 millions de prises FTTH raccordables, soit 4,3 millions de nouvelles prises installées en un an. 

Côté mobile, le recrutement qui était le point faible de l’année 2019 /2019, n’est pas en reste et iliad comptabilise 394 000 recrutements nets sur ses offres 4G en 2019.

En termes d’infrastructures, iliad est l’opérateur qui, en termes d’infrastructures, a déployé le plus grand nombre de nouveaux sites mobiles en 2019 (+ 2500) et compte à fin 2019 plus de 17 000 sites en métropole.

Sa base d’abonnés enregistre au 4èmetrimestre, pour la première fois depuis 2 ans, un gain net d’abonnés (+17 000), générant ainsi une hausse du chiffre d’affaires services d’environ 2,7% corrélativement avec la croissance du CA fixe.

Source Iliad

Une reprise mise sur le compte de la réorganisation interne engagée il y a de cela plusieurs mois.

Cette performance est le résultat des efforts déployés par les équipes ces 18 derniers mois. Le Groupe a amélioré l’ensemble de ses process de déploiement et ajusté son dispositif commercial, notamment en faveur du fixe (+0,4% sur l’année et 3,4% uniquement sur le dernier trimestre).

Un indicateur chiffre d’affaires services Fixe également revu à la hausse avec l’abandon progressif des offres VeePee mais aussi par la mise en place de l’application YouBoox pourtant décriée par les unions de consommateurs quant à ses modalités.

Du côté de la branche italienne du Groupe, des résultats commencent à se faire sentir.

En Italie, le succès commercial s’est confirmé. Après avoir réalisé en 2018 un lancement exceptionnel, iliad Italia a recruté en 2019 plus de 2,4 millions d’abonnés nets. Le cap des 5 millions a été franchi au cours du 4ème trimestre (+740 000 recrutements nets), portant ainsi son chiffre d’affaires à 427 millions d’euros pour la seule année 2019.

Une situation bien accueillie d’autant que la mise en place d’Iliad Italia avait vu exposer des ressources financières conséquentes et pesait de son poids sur l’ensemble des résultats du Groupe.

Pour rappel, le montant des investissements hors fréquences déboursé pour Iliad Italia, s’élève à 369 millions d’euros pour 2019. Investissement essentiellement du à l’implantation de 2 500 nouveaux sites et infrastructures sur l’année sur le territoire.

Pour rappel, le montant des investissements hors fréquences déboursé pour Iliad Italia, s’élève à 369 millions d’euros pour 2019. Investissement essentiellement du à l’implantation de 2 500 nouveaux sites et infrastructures sur l’année sur le territoire.

Source Iliad

Du côté de l’endettement …

Au terme du 4ème trimestre, l’endettement brut du Groupe s’établissait à 5 202 millions d’euros et l’endettement net à 3 609 millions d’euros (hors application de la norme comptable IFRS 16), lui faisant bénéficier d’un apport en liquidités intéressant notamment grâce au produit des cessions .enregistrées en décembre 2019 suite au débouclage de la transaction avec Cellnex, en plus de conditions d’emprunt attractives.

Cette situation devrait permettre au Groupe de poursuivre sa stratégie d’investissement dans des projets industriels générateurs de flux de trésorerie futurs tout en conservant une structure financière bien assise.

Un prévisionnel audacieux pour l’année 2020.

Le Groupe entend poursuivre en 2020 la montée en puissance de son plan de développement Odyssée 2024.

Dans ce cadre, il a finalisé ces derniers mois deux partenariats stratégiques qui vont lui permettre d’accélérer le déploiement de ses réseaux sur tous les territoires : le premier avec Cellnex sur ses infrastructures mobiles passives en France et en Italie, le second avec InfraVia sur son réseau fibre en-dehors des zones très denses.

Par ailleurs, son entrée sur le marché B2B, le lancement d’une nouvelle Freebox clairement avancé lors de l’annonce des résultats ce matin à 11:00, mais également, l’arrivée de la 5G et un effort soutenu dans le déploiement de ses réseaux seront escomptés pour 2020. 

Partager

A propos de l'auteur

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Les commentaires sont fermés.