La modification de l’abonnement Youboox One par Free : la vraie fausse bonne idée

0

La nouvelle présentée sous son plus bel angle par la communiqué de presse diffusé par Free, n’était pas passée inaperçue… mais pas de la meilleure manière.

En effet, le couplage de l’abonnement Youboox One pour le tarif préférentiel de 0,99 € dès le mois de février 2020, n’a pas manqué interpeller bon nombre d’abonnés lors de son annonce, cette offre ayant été présentée lors de son lancement en tout début d’année, comme incluse dans l’abonnement.

Communiqué de presse Iliad – janvier 2019

Une information confirmée dans la foulée par un mail, dont le libellé n’avait pas lui non plus manqué de surprendre, celui-ci présentant l’offre de manière avantageuse doublée … d’une augmentation tarifaire.

Deuxième remarque, l’installation par défaut, qui contraint l’abonné, de procéder à son désabonnement de manière à engager de sa part un geste que bien souvent il omet de faire.

Or, fournir une option à titre gratuit dans un premier temps en laissant la porte ouverte, pour l’opérateur, d’une installation par défaut et procéder par la suite, à sa facturation, contraint ce dernier à recueillir préalablement le consentement de son abonné, ce qui n’est pas le cas dans la situation qui nous intéresse.

Une procédure clairement énoncée par l’article L 224-34 du Code de la Consommation.

Or, les conditions financières liées à cette offre, sont bien initialement précisées lors de sa présentation en janvier dernier.

Si le système est bien connu pour permettre d’obtenir une réduction du taux de TVA, il représente surtout la manière la plus discrète d’augmenter le montant total du forfait en sus et au vu de l’abonné tout en contournant la possibilité d’une résiliation anticipée à sa demande, dans les conditions prévues contractuellement.

SFR également dans la ligne de tir des consommateurs.

Le truchement n’a pas échappé à l’UFC-QUE-CHOISIR qui s’est une nouvelle fois saisie du sujet ainsi que de celui intéressant la hausse des tarifs des abonnés Red chez SFR, dénonçant une « véritable prise au piège des abonnés ».

Si certes il est toujours possible pour ceux-ci, de refuser cette augmentation tarifaire en en refusant le service qui y est lié, cela engendre tout de même invariablement non seulement une modification des conditions contractuelles initialement conclues mais également un geste volontaire que bon nombre n’auront pas par défaut d’information ou d’attention, augmentant dans le même temps leur facturation.

Un passage en force peu apprécié par l’union de consommateurs, qui risque de jeter une fois de plus l’opprobre sur les opérateurs concernés, épinglés à plusieurs reprises déjà par le passé, pour des procédés analogues.

Partager

A propos de l'auteur

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Les commentaires sont fermés.