Dans le rouge, Free perd des abonnés fixes et mobiles au T2 2018

0

Dévoilés ce matin, les résultats d’Iliad (Free) pour le 2è trimestre 2018 confirment les craintes : le groupe perd des abonnés, aussi bien fixes que mobiles.

Après un 1er trimestre difficile, où l’opérateur confirmait des résultats « en-dessous des attentes » et, pour la première fois, une base d’abonnés Freebox en recul, la traversée du désert se poursuit pour Free.

D’avril à juin 2018, Free était dans le rouge côté recrutements : il a perdu 28 000 abonnés Freebox et pas moins de 200 000 abonnés mobiles nets. Des résultats attendus, que le groupe Iliad espère toutefois contrebalancer à l’aide d’autres bonnes nouvelles.

Mobile : un forfait Free 4G majoritaire

Sur le mobile, Free précise qu’il ne perd des abonnés que sur ses offres à bas coût (forfait à 0/2 €), en raison d’une « concurrence accrue sur les offres d’entrée de gamme ».

Pour la première fois, le détail des offres est clairement précisé : à fin juin 2018, Free revendiquait un total de 13,625 millions d’abonnés mobiles, dont 7,550 à une offre Free 4G illimitée (forfait à 19,99 € ou « série spéciale » à 8,99 €). Sur toute la première moitié 2018, il a enregistré une progression de 500 000 nouveaux abonnés sur ces forfaits 4G.

Un retour au vert constaté en juillet/août

D’ores et déjà, le groupe tient à rassurer en affirmant que, sur le 3è trimestre (en cours), les recrutements sont « redevenus positifs dans le fixe et le mobile sur la période juillet/août ». Ceci, grâce à de « nouvelles mesures » combinant promotions permanentes et offres de fidélisation.

Par ailleurs, le chiffre d’affaires France reste « quasi-stable », à 2,4 milliards d’euros sur le semestre, soit une légère baisse de 0,2% par rapport à l’an passé. S’il perd des abonnés, Free ne voit pas sa rentabilité s’effriter outre-mesure, notamment grâce au meilleur mix d’abonnés mobiles.

Enfin, le lancement d’une nouvelle offre mobile en Italie a permis au groupe de connaître un véritable succès : 635 000 abonnés ont été convaincus dès le 1er mois, et le cap des 1,5 million a été franchi début août. Il espère y parvenir à l’équilibre très bientôt, avec moins de 10% de parts de marché.

Freebox v7 : silence radio sur la prochaine innovation

Attendue en principe pour ce mois-ci, l’arlésienne Freebox v7 — qui pourrait permettre à Free de renouer avec ses résultats d’antan — se fait toujours attendre.

La présentation des résultats de ce trimestre ne nous permettra pas d’en apprendre beaucoup plus. Prudent, le groupe Iliad n’y fait que confirmer le « lancement prochain de nouvelles boxes » (on notera le pluriel), afin de redynamiser la croissance en France, sans plus de détails. Gageons que ce n’est pas aujourd’hui qu’on en apprendra plus…

Source : iliad.fr

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.