Iliad : le marché se prépare à de mauvais résultats

0

C’est demain, mardi 4 septembre, que le groupe Iliad (Free) publiera ses résultats du 1er semestre 2018. Mais, d’ores et déjà, les nouvelles ne sont pas bonnes.

2018 n’est pas l’année de Free. Le 1er trimestre s’était révélé décevant pour l’opérateur, puisque l’offre Freebox passait dans le rouge en termes de recrutements. Une mini-secousse qui avait poussé le groupe à adopter une nouvelle politique de promotions et à mettre sur pied une équipe de direction renouvelée, autour d’un nouveau DG : Thomas Reynaud.

Le 2è trimestre ne devrait pas inverser la tendance, bien au contraire. En se basant sur les chiffres publiés ces derniers jours par ses concurrents Orange, SFR et Bouygues Telecom, des analystes cités par Reuters calculent que Free a perdu des abonnés lors du 2è trimestre, aussi bien sur le fixe que sur le mobile.

Cette contre-performance attendue, couplée à de nouvelles rumeurs sur la consolidation du marché des télécoms, explique que le cours d’Iliad clôture systématiquement à la baisse depuis plus d’une semaine à la bourse de Paris.

Une Freebox v7 qui se fait désespérément attendre

Désormais, tous les espoirs reposent sur la prochaine Freebox v7, dont le lancement devrait avoir lieu ce mois-ci. Un succès similaire à celui de la Freebox Révolution, à son lancement en 2011, permettrait à Free de reprendre pied sur le marché.

Les regards sont également tournés vers l’Italie où Iliad a lancé son offre mobile avec un succès certain. De l’aveu même de Thomas Reynaud, nouveau directeur général du groupe, lors du #FreeDay2018 en juin dernier : Iliad a besoin d’ « initiatives majeures », telles que le déploiement à l’international, pour renouer avec la croissance.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum