#ConventionFree17 : le point sur la fibre optique, les RIPs, et le déploiement 3G/4G

2

Suite de notre série d’articles consacrés à la journée #ConventionFree17 — Maxime Lombardini, directeur général d’Iliad, arrive sur scène pour commenter les derniers résultats trimestriels du groupe. L’occasion de faire le point, avec lui, sur la stratégie et les grandes perspectives de Free pour cette année à venir…

Fibre optique : faire monter en capacité le rythme d’installation des prises

Sujet récurrent depuis quelques années, le déploiement de la fibre optique s’est accéléré ces dernières années chez Free. De l’aveu même de Maxime Lombardini, ce n’est pourtant “pas encore assez”. Si celui-ci constate la montée en puissance récente de Free, dont le nombre d’abonnés FTTH a atteint les 369 000 au 1er trimestre 2017, il reconnaît également que le trublion est encore “loin de l’opérateur historique”.

En zones denses, il évoque le problème des installations de prises qui crée un véritable “goulot d’étranglement” à l’heure actuelle. Le “défi” est de réussir à “faire monter en capacité” le nombre de rendez-vous avec les techniciens.

En zones AMII, moins denses, l’enjeu est différent. La livraison des prises est d’ores et déjà suffisamment rapide. Free est satisfait de son accord avec Orange, qui a pris en charge le déploiement de 90% des zones AMII. Il vient désormais s’interconnecter sur le réseau de l’opérateur historique sans encombres, à un rythme soutenu. Interpellé sur la pertinence d’un accord avec SFR, en charge d’un nombre plus restreint d’abonnés puisqu’il ne couvre que les 10% restants, Maxime Lombardini répond simplement : “on signera rapidement”.

Enfin, du côté des RIP (réseaux d’initiative publique), qui permettent à des opérateurs de décrocher un financement public suite à un appel d’offres pour déployer la fibre sur des zones peu denses, la situation n’a que peu évolué par rapport à l’an dernier. À ce jour “aucun accord n’est signé”, indique Maxime Lombardini qui reste évasif : “on devrait les signer relativement bientôt”. Il évoque “une date qui se rapproche et ne devrait pas être lointaine”.

Déploiement mobile : sur la 3G, Free a “un an d’avance”

Côté déploiement mobile, Free est fier du travail accompli. Free a rempli ses impératifs fixés par l’ARCEP en matière de couverture en atteignant les 90% de la population en 3G avec un an d’avance, se félicite Maxime Lombardini. Côté 4G, l’opérateur revendique une couverture de 80% de la population. Free affiche désormais un objectif de 12000 antennes d’ici la fin de l’année.

Xavier Niel, arrivé sur scène entretemps, évoque l’importance des fréquences basses 700 MHz, plus efficaces pour couvrir à l’intérieur des immeubles, notamment. L’opérateur les utilise déjà, là où c’est réglementairement possible ; il attend désormais que les fréquences soient libérées progressivement, régions par régions, pour poursuivre son utilisation (cf. schéma ci-dessous). Heureusement, toutes les antennes déployées sont compatibles 700 MHz, glisse-t-il.

Mise à disposition des fréquences 700 MHz (schéma © ARCEP)

Retour sur la journée #ConventionFree17

Crédits photos : Freenews (sauf mention contraire)

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

2 commentaires

  1. Bonjour

    Après deux ans de présence de la fibre dans ma résidence par Orange , a ce jour aucun calendrier ni commencement du début d'un passage a la Fibre Free par mutualisation
    A chaque appel a la hot Line ou passage au Free center de ma ville , fin de non recevoir !
    Comment savoir par ailleurs dans qu'elle zone on se situe  puisque l'on parle de zone a haute ou moyenne densité ?
    Plus tôt que de proposer a ses clients des abonnements a des chaines payantes , Free ferait mieux de passer d'abord ses clients a la fibre
    Quand on est a plus de 3000 métres du DSLAM avec 65 Db de perte et juste éligible au bas débit , s"abonner a c+  ou sat ce n'est pas la priorité

    a suivre ..



  2. FRANK06 a écrit :

    Comment savoir par ailleurs dans qu'elle zone on se situe  puisque l'on parle de zone a haute ou moyenne densité ?


    Bonjour

    Mais  pour moi 3 zones spécifiques pour le développement de la fibre FTTH

    - ZTD :  Zone très Dense 
    - ZMD  : Zone moyennement Dense, ou Zone AMII,  où il y a co financement par Free sur les zones déployées par Orange
    - RIP  : Réseaux d'Initiative Publique

    Pour plus d'explications sur les zones et comment  rechercher son éligibilité

    http://www.busyspider.fr/FTTH-free-suis-je-eligible-fibre-optique-avec-freebox-tester-son-adresse-option-migration.php

    et en bas dans le tuto, rechercher sa zone de raccordement (savoir dans quelle zone on se trouve)

  3. Réagir sur le forum