#ConventionFree17 : la 4G à la Réunion dans les prochains mois, le futur en Italie

1

Suite de notre série d’articles consacrés à la journée #ConventionFree17 — Une large part des échanges lors de cette journée était consacrée aux plus gros dossiers à venir pour le groupe Iliad : ses projets d’expansion à l’outre-mer, et à l’international grâce à l’Italie.

L’Italie, un marché voisin mais “différent”

Maxime Lombardini a fait le point sur le lancement à venir de l’offre d’Iliad en Italie. Après avoir étudié plusieurs “opportunités” à l’étranger, c’est finalement l’Italie qui s’est imposée, à la faveur de la fusion entre les opérateurs Wind et Three. Le remède concurrentiel proposé à Free permet à ce dernier de récupérer un package ultra-complet, incluant des fréquences, de “nombreux sites”, un accord de RAN sharing ainsi qu’un “très bel accord” de roaming, qui inclut la 4G et même la potentielle 5G !

Le groupe Iliad y lancera son offre mobile fin 2017 ou début 2018. Même si ce n’est pas encore d’actualité, il y aura “vraisemblablement” une offre fixe pour l’accompagner, mais pas avant plusieurs années au bas mot… Xavier Niel évoque l’existence du réseau Enel Open Fiber, avec lequel il se voit bien faire un bout de chemin.

Le fondateur de Free reconnaît que le marché italien est assez différent de la France. Il est assez moderne, et les prix y sont plutôt bas. Toutefois, les offres y sont lourdes, nombreuses et complexes. Un angle d’attaque possible serait donc d’ “amener plus de clarté, de compétence” en Italie.

On n’en saura pas plus sur le nom de ce futur opérateur italien, qui ne sera probablement pas “Free”.

Un lancement dans les prochains mois à la Réunion, les Caraïbes plus tard

Autre projet de lancement hors de la métropole : l’outre-mer ! Grâce à sa présence en tant que co-investisseur aux côtés du groupe Axian, Iliad ne part pas de zéro à la Réunion et à Mayotte. Le réseau est “déjà déployé” et a été “musclé”, nous indique Maxime Lombardini. Le lancement d’une offre 4G est attendu dès les “prochains mois” à la Réunion.

A contrario, aux Caraïbes, “on a tout à faire”, prévient-il. L’opérateur part de zéro, sans aucun accord préexistant. Le réseau commence à être construit, mais il faudra encore être patient.

Sur l’outre-mer en général, il évoque des “marchés sur lesquels la concurrence est faible” actuellement, laissant le terrain libre à Free pour casser les prix. Il mentionne par ailleurs une volonté de “continuité territoriale” de la part de Free, visant à permettre aux ultramarins de bénéficier de tarifs aussi attractifs qu’en métropole.

Retour sur la journée #ConventionFree17

Crédits photos : Freenews (sauf mention contraire)

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

1 commentaire

  1. Concernant l'arrivée d'iliad dans ces pays; cela va changer quelque chose pour les pass destinations? Vu qu'il s'agira de la même société : 4G? Forfait illimité?

  2. Réagir sur le forum