Free Sénégal : attention les secousses !

0

Cela fait 18 mois maintenant Xavier Niel, doublé de Teyliom représenté par le multimilliardiaire Yerim Sow et Sofima par Axian,  ont pris le contrôle de Tigo, l’opérateur mobile sénégalais Tigo.

Cette décision était intervenue après une bataille de 9 mois particulièrement âpre et c’est aujourd’hui lors d’un keynote servi à la sauce africaine, que le lancement  de ce partenariat particulièrement important sur un territoire en cours de développement, a été lancé.

Source Dakaractu

Un changement qui s’opère suite à un accord de licence trouvé avec l’opérateur Free.

C’est une nouvelle ère du numérique qui voit le jour avec un lot d’innovations apportées dans de nouvelles plateformes de services en parfaite intelligence avec les groupes leaders qui composent le consortium (Teylium, Axian et NJJ) mais aussi des partenaires privilégiés tels que Huawei, Eriksson et Sagemcom.

Mamadou Mbengue, directeur général de Free Sénégal, indique de son côté qu’il s’agit d’une renaissance dans la mesure où ce n’est pas seulement un changement de marque qui s’opère, mais c’est aussi « un véritable mouvement qui doit s’emparer de tout le Sénégal ».

« c’est un mouvement qui n’a pas besoin de code, ni de mode d’emploi c’est juste un mouvement qui veut rehausser, amplifier et célébrer le consommateur » précise-t-il enfin.

Ce que cela va changer.

L’apport majeur de cette nouvelle alliance, c’est surtout l’arrivée de la 4G+, sur un territoire qui n’était jusqu’à présent, que couvert par la 3G ou la 3G+ de Tigo, pour les résidents les plus  chanceux.

Or, Xavier Niel s’est fermement engagé à déployer cette technologie et Free Sénégal s’immiscerait donc sur la voie d’un débit triplé à plus ou moins court terme.

Son objectif : barrer la route à Orange et à sa filiale Sonatel, propriétaire de 50 % des actifs mobile sur l’ensemble du Sénégal et proposer l’incursion d’une offre concurrentielle en cassant les prix des tarifs actuellement proposés sur le marché en déployant 4 offres diversifiées.

Et d’ailleurs, l’effet s’est d’ores et déjà fait sentir puisque les offres concurrentes proposées par l’opérateur historique couplé avec Sonatel, ont vu leurs tarifs retouchés à la baisse d’environ 20% depuis cette annonce.

Du point de vue des forfaits, les offres qui seront proposées commencent à fuiter sur le compte Twitter de Tigo qui annonce d’ores et déjà que : « Avec Free, le meilleur du numérique s’offre à tous les Sénégalais ! Nous ouvrons une nouvelle ère des télécommunications au Sénégal et donnons le pouvoir aux consommateurs ! »

Un impact important qui  permet à la triple alliance, de s’implanter dans le paysage des nouvelles technologies de communication dans son pays d’accueil :  

Forfait Free Pack Graindé : 30 min + 2Go + WhatsApp illimité à 1,52€ (1000 Francs CFA) /30 jours

Forfait Free : 180 mn de communication + 2Go + WhatsApp illimité à 2,29€ (1500 Francs CFA)/30 jours

Forfait Free  : 800 mn de communication + 20Go + WhatsApp illimité à 9,15€ (6000 Francs CFA)/30 jours

Free Roaming incluant 1h de communication et 1Go à l’étranger (France, Irlande, Suisse, Italie) à 15,25€ (10 000 Francs CFA)/30 jours

Ce lancement commercial, qui devrait diviser les tarifs de manière conséquente en révolutionnant les habitudes de consommation ainsi que le marché, comme cela a été le cas en Italie, a fait à raison, l’objet d’un accueil assez froid de la part du Directeur Général de Sonatel qui a de son côté déclaré : « Xavier Niel n’aura pas autant d’espace économique qu’en France. Il ne peut pas arriver et diviser les prix par quatre ».

Seul l’avenir le dira.

Source : ndarinfo.

Partager

A propos de l'auteur

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Les commentaires sont fermés.