Orange va mettre fin à la commercialisation des abonnements téléphoniques (RTC) dès le mois de novembre

4

L’extinction du vieux réseau téléphonique (RTC) prend forme : dès le 15 novembre 2018, Orange cessera de commercialiser de nouveaux abonnements.

Annoncée dès 2016, l’extinction du bon vieil abonnement téléphonique sur réseau commuté (ou RTC pour les connaisseurs) se dessine. Dès le 15 novembre 2018, il ne sera plus possible de s’abonner à une offre téléphonique traditionnelle — permettant de brancher un combiné téléphonique directement sur sa prise murale, sans passer par une box. Une offre jugée coûteuse à maintenir et technologiquement obsolète.

Afin de continuer à profiter de la téléphonie fixe, pour les nouveaux inscrits, il sera donc nécessaire de passer par la téléphonie sur IP — autrement dit, des offres box, chez Orange ou chez un opérateur alternatif. Connectée à la prise murale (prise gigogne en « T » ou au format RJ11/RJ45 pour les appartements plus récents), c’est cette box qui se charge d’assurer la communication avec le combiné téléphonique auquel elle est reliée.

Pour les abonnés existants, une extinction à partir de 2023

Pas de panique, toutefois ; si la technologie RTC cessera très prochainement d’être commercialisée, elle ne disparaît pas pour les abonnés existants. Le service est maintenu à moyen terme. Orange annonce son intention de mettre fin au RTC à partir de 2023, de façon progressive, par zones géographiques.

De nombreux services, comme le fax, les terminaux de paiement ou certains dispositifs d’alarme ou de santé, recourent encore au RTC. Là encore, des solutions de remplacement devront être mises en œuvre par les entreprises et certains particuliers avant une extinction totale et définitive du réseau.

Source : Le Parisien

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

4 commentaires

  1. Freenews a écrit :

    L’extinction du vieux réseau téléphonique (RTC) prend forme : dès le 15 novembre 2018, Orange cessera de commercialiser de nouveaux abonnements. Annoncée dès 2016, l’extinction du bon vieil abonnement téléphonique sur réseau commuté (ou RTC pour les connaisseurs) se dessine....

    <a href="https://www.freenews.fr/freenews-edition-nationale-299/concurrence-149/orange-va-mettre-fin-a-la-commercialisation-des-abonnements-telephoniques-rtc-des-le-mois-de-novembre">Lire l'article</a>


    Technologiquement obsolète, mais beaucoup plus fiable (statistiquement parlant). Dommage...

  2. Ils vont avoir du boulot, car comment vont faire ceux qui sont dans des zones où les lignes sont multiplexées et que les NRA sont saturés car trop petit ?

  3. Freenews a écrit :

    De nombreux services, comme le fax, les terminaux de paiement ou certains dispositifs d’alarme ou de santé, recourent encore au RTC. Là encore, des solutions de remplacement devront être mises en œuvre par les entreprises et certains particuliers avant une extinction totale et définitive du réseau.

    Bon courage, sachant qu'à l'heure actuelle un nombre important de ces appareils, frôlant la quasi totalité, fonctionnent très mal ou pas du tout sur une ligne voip derrière une box.

    Quant à ceux fonctionnant sur internet, souvent, ils s'arrangent très très mal des ip dynamiques qui sont encore la norme chez certains opérateurs.

  4. Christophe a écrit :

    Ils vont avoir du boulot, car comment vont faire ceux qui sont dans des zones où les lignes sont multiplexées et que les NRA sont saturés car trop petit ?


    Les endroits ou les lignes sont multiplexées se réduisent. C'est d'ailleurs pour ça qu'il autant de boucles locales saturées, car les lignes ne sont plus multiplexées.

    Il y'aura des listes d'attente puisque adsl n'est pas un droit universel comme le RTC.

  5. Réagir sur le forum