Rumeurs : « FreeBank », bientôt une banque Free ?

3

Free compte-t-il se lancer dans les services bancaires ? Une rumeur, lancée par La Tribune, semble le supposer.

Non sans provocation, Stéphane Richard (PDG d’Orange) affirmait en janvier : « nous voulons être le Free de la banque ». De quoi faire tiquer le véritable Free… qui pourrait bien se lancer, à son tour, sur ce marché. Aussi, cette mystérieuse « FreeBank », dont la marque a été repérée dans le catalogue de l’INPI (Institut national de la propriété intellectuelle) par La Tribune, a de quoi intriguer.

Extrait de la notice INPI "FreeBank"

Extrait de la notice INPI « FreeBank »

Déposée depuis l’an 2000, la marque a été renouvelée depuis lors, sans jamais être utilisée. Il s’agirait donc simplement d’une marque dormante pour le groupe. Mais La Tribune remarque, sur Twitter, l’apparition récente de nombreux messages sur le sujet #FreeBank. Simple compte de fan, ou véritable teasing ?

Free a bien d’autres chats à fouetter

Pour La Tribune, le doute est à peine permis : Free va bien se lancer dans la banque. Le quotidien spécialisé en veut pour preuve les nombreux investissements, à titre personnel, de Xavier Niel dans des startups dont certaines spécialisées dans le paiement. De même, le journal rappelle que le groupe Iliad détient toujours Assunet, un « petit courtier en assurances ».

En réalité, Free n’est pas connu pour aimer la diversification. Historiquement concentré sur ses activités d’opérateur télécoms, il est rare que celui-ci ait eu envie de s’aventurer ailleurs. Et les tentatives malheureuses de sa maison-mère, Iliad, dans des domaines tels que le jeu en ligne, ne lui donnent pas tort. D’autant qu’avec son arrivée prévue en France d’outremer et en Italie, Free aura sans doute mieux à faire en 2017 !

De son côté, Orange, titulaire d’une véritable licence bancaire depuis son rachat de Groupama Banque, semble miser gros sur Orange Bank. SFR se pencherait également sur la question, avec là encore le dépôt d’une marque « Let’s pay by SFR »… mais semble plus accaparé par sa volonté de diversification dans les médias.

Officiellement, Free indique qu’il n’a aucun projet dans la banque à l’heure actuelle.

Source : La Tribune

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

3 commentaires

  1. Ça dépend du but, si ce n'est que pour proposer du petit crédit pour, par exemple, acheter des téléphones portables, ça peut avoir du sens pour X. Niel. Ils doivent reverser quelque chose à l'organisme de crédit qui s'en occupe pour l'instant. "Cut out the middle man" comme ils disent.
    Après on voit de nouvelles banques fleurir à beaucoup d'endroits, le modèle a besoin de changer...

  2. "La boite aux lettres [email protected] existe déjà"  ;)

  3. Réagir sur le forum