Free s’en prend à Bouygues sur sa communication

2

Une semaine après que Bouygues Telecom ait choisi d’attaquer Free en justice pour « pratique commerciale trompeuse », s’en prenant notamment à des pratiques présumées de bridage sélectif sur son réseau mobile d’itinérance, le principal intéressé riposte.

Selon Le Figaro, Free a mis en demeure Bouygues de « cesser sans délai toute communication » sur son réseau fixe. Cela fait suite à la publication, le 26 novembre dernier, de l’observatoire sur la qualité de service des réseaux fixes publié par l’Autorité de régulation des télécoms (ARCEP), sur lequel Bouygues s’appuie pour se vanter d’être « premier ou premier ex aequo sur quinze des seize critères ADSL mesurés ».

Free conteste la légitimité de ces mesures, et a également adressé en ce sens une lettre de mise en demeure à l’ARCEP. De nombreux observateurs ont en effet reproché à l’Autorité de mettre en place un protocole de test s’appuyant sur des robots, et n’ayant que peu de choses en commun avec l’expérience d’un utilisateur réel.

Source : Le Figaro

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

2 commentaires

  1. "petit" article de korben sur ces mesures qui explique selon moi la mise en demeure que free a envoyé à l'ARCEP pour éviter que ces mesures que l'arcep elle même juge peu fiables.
    http://korben.info/ivre-larcep-tente-de-mesurer-la-qualite-de-service-de-votre-internet.html

  2. Réagir sur le forum