Netflix : les débits poursuivent leur chute chez Free

2

En janvier 2017, Free a vu ses débits moyens chez Netflix continuer à chuter, jusqu’à un nouveau plus bas historique.

La dégringolade continue pour Free, qui creuse l’écart avec les autres opérateurs du comparatif. Poursuivant une baisse continue depuis le mois d’août 2016, Free propose un débit moyen de 2,06 Mbps vers Netflix, très en-deçà de ses concurrents, tous au-dessus de la barre symbolique des 3 Mbps. Plus d’un 1 Mbps moyen le sépare de l’avant-dernier du classement, SFR (à 3,14 Mbps). En tête, caracolent SFR THD et Bouygues Telecom, nettement aidés par leur proportion supérieure d’abonnés au très haut débit par câble (à respectivement 3,73 et 3,71 Mbps).

Il s’agit ici du plus bas niveau jamais atteint par Free depuis le lancement de Netflix en France, en septembre 2014. Le trublion est le seul opérateur dont la courbe semble jouer au yo-yo au fil des ans, ses concurrents présentant des performances beaucoup plus régulières et moins erratiques…

Publié chaque mois, l’ISP Speed Index de Netflix est un indicateur de la qualité de l’accès au service de VOD chez chacun des opérateurs. Un débit supérieur témoigne ainsi d’une meilleure qualité visuelle sur la plateforme, ou encore de délais de chargement réduits lors du lancement d’une vidéo.

Une méthodologie à prendre avec des pincettes

Il convient d’interpréter les débits communiqués par le service de VOD avec précaution, en raison des différentes technologies employées par chaque opérateur sur son réseau (xDSL, FTTH, FTTLA…). S’il serait malvenu de dresser un podium chiffré, en revanche, la forme des courbes est très instructive. On voit qu’à peu de choses près, tous les opérateurs subissent les mêmes petites variations d’un mois sur l’autre — à l’exception de Free.

Ces alternances de périodes de creux et de remontées sont-elles le signe de difficultés d’interconnexion entre Free et Netflix ? Rappelons qu’à l’heure actuelle, l’opérateur ne propose toujours pas le service de VOD sur Freebox. Il est probable qu’en l’absence d’entente cordiale entre les deux acteurs, Free ne soit pas déterminé à upgrader ses liens au plus vite — un problème qu’ont bien connu les Freenautes avec YouTube, avant que Free ne décide finalement de passer un accord avec Google

Source : Netflix

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

2 commentaires

  1. Le pire c'est que la fibre n'y change rien  :(
    Ce n'est pas un problème de débit de ligne, mais plutôt à mon avis un problème de peering comme il y avait eu le cas avec Youtube.
    C'est vraiment agaçant car on se demande à quoi peut servir la fibre Free si ce n'est pas pour profiter de la VOD dans de bonnes conditions >:(

  2. gourouedit a écrit :

    Le pire c'est que la fibre n'y change rien  :(
    Ce n'est pas un problème de débit de ligne, mais plutôt à mon avis un problème de peering comme il y avait eu le cas avec Youtube.
    C'est vraiment agaçant car on se demande à quoi peut servir la fibre Free si ce n'est pas pour profiter de la VOD dans de bonnes conditions >:(


    Classement en paille qui se permet de faire des graphes sans ordonée a l'origine, et faire le distingo entre le "THD de SFR" et le "SFR tout court". Ridicule.
    Si on pouvait arrêter d'en faire un plat tous les mois, chacun gagnerait du temps de vie.

  3. Réagir sur le forum