Free, parent pauvre du très haut débit ?

0

Si seulement c’était rentable…

L’IDATE a publié une étude dans laquelle elle revient, chiffre à l’appui, sur le déploiement du haut et très haut débit. L’occasion de faire le point sur le statut de la fibre optique en France…

Il apparaît bien vite que sur le terrain du très haut débit, Numericable domine le marché en utilisant différentes technologies n’amenant pas toujours la fibre jusqu’au domicile : FTTH, FTTB, FTTLA… Au total il affiche 395 000 abonnés au très haut débit, malgré un taux de pénétration plutôt faible (rapport nombre d’abonnés / lignes raccordables).

Les autres opérateurs restent loin derrière : 73 000 foyers abonnés pour Orange, 51 000 pour SFR et… 28 000 pour Free !


Au total, la France accuse encore un retard impressionnant sur la fibre optique, puisque les abonnés à une offre FTTH (hors offres Numericable, donc) sont de 152 000 en France (sur un total d’1,819 million de foyers raccordés) au 30 juin 2011.

Ce n’est finalement que grâce aux réseaux FTTB et FTTLA de Numericable que la France parvient à ne pas figurer parmi les cancres du très haut débit dans le monde… sans pour autant briller avec un taux de couverture de 21%…

PNG - 23.2 ko
Taux de couverture des pays en FTTH/FTTB/FTTLA

- Lire l’intégralité de l’étude via l’analyse publiée sur PC INpact

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.