SFR pourrait changer de nom pour faire oublier sa mauvaise image

0

Racheté par Altice (Numericable) en 2014, SFR envisage très sérieusement de changer de nom.

Selon l’AFUTT (Association française des utilisateurs de télécommunications) ou encore l’UFC-Que Choisir, la marque SFR rime désormais avec plaintes et insatisfaction. Si bien qu’une réflexion s’est engagée autour d’un possible changement de nom. Rien n’est encore décidé, mais selon Les Échos, les discussions en interne vont dans ce sens.

Le groupe pourrait choisir d’adopter une marque unique. SFR pourrait donc devenir… Altice. Dans son rapport annuel, la maison-mère évoque bien la possibilité de « l’adoption d’une marque globale », impliquant « une harmonisation et un changement de marques dans les pays où le groupe opère ». Tout comme Orange, le groupe serait directement reconnaissable à sa marque dans les pays où il est présent : en France, au Portugal, aux États-Unis ou encore en Israël.

Repartir de zéro, une pratique courante pour les marques

La pratique n’a rien d’inhabituel. Des entreprises aux partis politiques, un changement de nom est une pratique courante qui permet de se débarrasser d’une mauvaise réputation et s’offrir une nouvelle virginité. Ainsi, la Compagnie générale des eaux s’est changée en Vivendi, la Lyonnaise des Eaux en Suez puis Engie, le Crédit Lyonnais a préféré devenir LCL, tandis que le RPR s’est métamorphosé en UMP puis en Les Républicains…

Patrick Drahi connaît bien le procédé : suite à un jeu de fusion-acquisition, son câblo-opérateur Noos est devenu Numericable en 2007. Et la marque Numericable elle-même tendait déjà à disparaître, ces dernières années, au profit de SFR…

Source : Les Échos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.