L’offre d’Altice sur SFR Groupe retoquée par l’Autorité des marchés financiers

0

L’AMF (Autorité des marchés financiers) a bloqué l’offre publique d’échange (OPE) d’Altice sur SFR Groupe, pour « non conformité » du dossier.

Altice comptait mettre la main sur les quelques 22,25 % de SFR qu’il lui manque encore, afin de devenir l’unique propriétaire de l’opérateur. Le groupe a opté pour un échange d’actions : les actionnaires SFR Group se seraient vus proposer 8 titres Altice NV contre 5 de leurs propres actions. Une valorisation jugée équitable, bien que peu généreuse, par les analystes.

Après un premier report, l’offre est définitivement bloquée. L’Autorité des marchés financiers (AMF) l’a déclarée « non conforme », estimant notamment les modalités d’échange trop « imprécises ». Les conditions proposées par Altice « ne permettent pas de considérer que l’information destinée aux actionnaires minoritaires, notamment sur la justification de la parité d’échange retenue, soit complète, compréhensible et cohérente », tranche l’AMF.

Il s’agit d’une victoire pour le fonds CIMA, l’un des petits actionnaires de SFR, qui avait dénoncé les termes de l’OPE dans un courrier adressé à l’AMF.

Altice prend acte mais n’exclut pas de faire appel

Dans un communiqué succinct, SFR « prend acte » de la décision de l’AMF.

Altice confirme, pour sa part, que « l’offre est annulée ». Le groupe dénonce toutefois une décision qu’il estime contraire aux « intérêts des deux compagnies, leurs actionnaires et leurs employés ». D’ores et déjà, il se « réserve le droit de faire appel devant la Cour d’appel de Paris ».

Cet obstacle apparaît comme un souci majeur pour Altice, qui comptait mettre à profit les dividendes de l’opérateur au carré rouge pour rembourser plus rapidement sa dette.

via AFP

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum