Bourse : feu vert des autorités au retrait de la cotation SFR

0

L’Autorité des marchés financiers (AMF) a approuvé l’offre publique de retrait du groupe Altice, visant à retirer l’action SFR de la bourse.

En septembre 2016, Altice annonçait son intention de détenir à terme 100% de SFR. À l’époque, il en possédait alors quelques 78% du capital. Faute d’avoir réussi son OPE (offre publique d’achat), jugée non conforme, le groupe a procédé à des rachats d’action « hors marché », petit à petit. Désormais, il détient plus de 95% des actions SFR, ce qui lui permet de lancer son offre publique de retrait. Validée par l’AMF, celle-ci contraindra les actionnaires restants à céder leurs actions à Altice, au prix de 34,50 € par action.

Le rachat des actions restantes interviendra entre le 21 septembre et le 4 octobre. Altice sera ensuite en mesure de radier l’ensemble des actions SFR Group aux alentours du 9 octobre 2017, marquant ainsi la fin de la cotation de l’opérateur, introduit en bourse en 2013.

Une étape logique, attendue après le rachat

Cette étape n’est que la suite logique du rachat de SFR par la maison-mère Numericable, en 2014. En absorbant totalement l’opérateur au carré rouge, Altice prépare l’avenir. Désormais seul maître à bord, il n’aura plus à partager ses dividendes avec d’autres actionnaires, et pourra ainsi travailler à un remboursement plus rapide de sa dette.

L’opération devrait également compliquer la vie des observateurs en France, puisqu’Altice ne sera plus contraint de présenter séparément les résultats trimestriels de SFR — désormais totalement intégrés au groupe.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum