Bergbieten – Le haut débit arrive par la voie des airs.

8

 

Après 4 ans d’espoirs déçus et de rendez-vous manqués, le village de
Bergbieten dispose enfin du haut débit grâce à un accès Wifi couvrant la commune.

Celui-ci sera installé par la société alsacienne
Sat-isfaction – Ozone Village
. Le concept d’Ozonevillage est la continuité du service d’Ozone bien connu des parisiens pour entreprendre la couverture de la capitale en WIFI.

Bien loin de la richesse des offres haut débit parisiennes, Bergbieten est un petit village de 520 habitants situé entre Wasselonne et Molsheim dans le Bas Rhin :
www.bergbieten.com

L’histoire du haut débit à Bergbieten a commencée en 2002, où le conseil municipal a délégué Monsieur Le Guilly pour assister à une réunion sur le sujet avec France Telecom et des élus des communes voisines. Malgré des promesses répétées, l’ouverture d’un service ADSL a été reportée, si bien que deux études ont été menées autour des technologies alternatives, malheureusement sans suite.

Un contact avec la région Alsace qui les dirige vers Alsace Connexia (opérateur de la DSP régionale) permet de découvrir que le village de Magstatt-le-Haut (Haut-Rhin) dispose lui de la solution satellite WIFI OzoneVillage. Une visite est organisée pour constater que la solution technique est intéressante, que les débits annoncés sont corrects et les prix également (30 euros TTC/mois).

Monsieur Le Guilly organise une réunion publique fin 2005 afin de présenter le projet aux particuliers et aussi de vérifier que le seuil de 25 clients minimum demandés par OzoneVillage peut être respecté. L’intérêt est grand, puisque ce sont une centaine de personnes qui répondent présente. Les habitants de Dangolsheim qui est le village voisin s’intéressent également à cette connexion. Au final, 80 particuliers remplissent un formulaire de pré engagement.

Sat-isfaction effectue son étude technique en février et décide de placer l’antenne de réception satellite sur le toit de la caserne des pompiers. Des antennes relais sont réparties sur le village dont une sur le toit de la mairie.
Début mai, Sat-isfaction a réalisé les travaux, c’est elle qui supporte la totalité des investissements d’infrastructure. Les premiers clients sont installés avec des routeurs WIFI qui sont loués ou vendus.

Tout est bien qui fini bien à Bergbieten, et aujourd’hui il ne reste plus qu’a élaguer un saule qui réduit avec son feuillage la réception de 60% entre la caserne et la mairie. Un détail face au périple parcouru jusque là.

Existait-il d’autres solutions ?

Bergbieten se trouve à plus de 7500 m du répartiteur de Molsheim ce qui l’exclue définitivement de l’ADSL. Bien que la fibre optique d’Alsace Connexia passe à 3 Km, le coût des travaux est de 50000 €HT, et les frais que devrait supporter un opérateur alternatif de plus de 13000 €HT par an. Sat-isfaction qui avait au préalable étudié cette possibilité technique ne l’a pas retenue devant la petite taille du
marché (une soixantaine de clients), et devant l’absence d’investissements publics sur ce point. Mais peut-être que les services annexes associés à cette éventualité auraient intéressés plus de clients ? TV, Téléphone etc… De plus les communes trouvent un intérêt économique majeur car les entreprises choisissent aussi leur implantation en fonction des offres haut-débit.

Une autre approche avait été explorée par un particulier en syndicant une ligne ADSL détenue dans une bourgade non-loin de là (Irmstett) et transmise en point à point via une liaison wifi collimatée chez un particulier.
Bien que cette alternative intéresse Sat-isfaction (qui opère du DSL via Alsace Connexia) aucun des répartiteurs à proximité ne sont pour l’instant dégroupés. « Le satellite trouve ici tout son sens… »,déclare Yves Tévonian le fondateur de Sat-isfaction,
« … du moins dans la phase transitoire où la collectivité doit réaliser des investissements, soit dans le cadre de la DSP, soit à l’échelle départementale. Quoi qu’il en soit le WIFI permet des usages différents de l’ADSL, il permet de raccorder des personnes et non des lieux. Nos clients disposent ainsi d’une totale mobilité dans leur maison et dans toutes les communes couvertes par l’Ozone »

Il est également étonnant de noter que personne n’ait à un quelconque moment évoqué une solution potentielle pourtant intéressante, la mise en place d’un NRA-HD qui aurait permis de raccourcir les lignes, tout du moins du village. Mais là encore, les investissements sont très importants et les collectivités ne disposent pas des moyens nécessaires.



Les antennes de réception satellite et de diffusion sur le toit de la caserne

Les antennes de réception satellite et de diffusion sur le toit de la caserne

Un relais sur le toit de la mairie

Une antenne relais sur le toit de la mairie. A votre avis est-ce celle de droite ou de gauche ?

Partager

A propos de l'auteur

Rédacteur Alsace-Lorraine ; domotique

8 commentaires

  1. Voilà ce qu'on peut lire sur le site de la commune, dans la section "actualités" :

    Ayant constaté un très mauvais débit de connexion qui se traduit par une perte de 40% sur l’arrivée du signal satellite et d’environ 60% sur le lien (pont radio) entre la caserne et la mairie, la Ste Ozone Village interviendra entre le 17 mai et le 22 mai à Bergbieten avant de continuer le déploiement de ses clients... Des vérifications techniques seront réalisées sur les équipements collectifs afin de valider leur fonctionnement. Après réalisation de ces tests et d’éventuelles modifications, un outil d’analyse sera mis en œuvre pendant quelques jours afin de confirmer le bon débit de connexion. Ce n’est qu’à l’issue de cette validation, que la Ste Ozone Village continuera le déploiement des clients qui seront contactés individuellement par l’opérateur lui même. Gaël LE GUILLY Chef de projet haut débit
    Quelqun leur à expliqué, à la mairie de Bergbieten que le WiFi c'est un truc partagé, où tous les utilisateur de la bande ISM 2400 MHz sont à égalité de non-droit, sans aucune protection de l'usage du spectre radio et avec une puissance autorisée tellement faible qu'aucune exploitation commerciale ne peut être sérieuse dans ces conditions ? J'ai comme un doute...

  2. Réagir sur le forum