ANFR : Free commence les expérimentations 5G à Paris

0

L’Agence Nationale des Fréquences a indiqué dans son observatoire mensuel les avancées en terme de 4G et 5G sur le territoire français pour l’ensemble des opérateurs.

Une avancée douce mais sûre pour la 5G

Pour le mois de septembre, l’ANFR a autorisé 35 nouvelles stations d’expérimentations pour la 5G sur une bande de 3,5GHz.

Selon l’observatoire, les opérateurs ont déployé leurs supports expérimentaux de 5G. Free Mobile, qui est autorisé pour la première fois à en disposer, en comptabilise 7, qui se trouvent tous à Paris. Orange pour sa part en compte 287, Bouygues Telecom 63 et SFR 25.

La 4G également en augmentation

Les demandes d’autorisation et mises en service pour des sites 4G sont de +1,2% en septembre.
En date du 1er octobre 2019, 48 437 sites 4G autorisés dont 43 051 sont comptabilisés en métropole et outre-mer.

Dans le détail, l’ANFR autorise 16 347 sites en bande 700 MHz, 39 551 en 800MHz, 40 165 en 1 800 MHz, 17 568 en 2,1 GHz et 32 141 en bande 2,6 GHz.

Au niveau de la répartition des sites, Orange caracole en tête avec 20 054 sites. Viennent ensuite SFR avec 18 025 sites, Bouygues Telecom avec 17 622 sites et Free Mobile avec 13 636 sites.

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.