Samsung gagne la pole position en matière de brevets 5G

0

La firme coréenne détiendrait, selon ses dires, pas moins de 1 728 des brevets délivrés pour la 5G, devançant ainsi ses principaux concurrents d’une bonne longueur Huawei qui n’en détiendrait que 1274.

Samsung revendique la première place pour les brevets 5G

Une annonce qui pourrait paraître contradictoire avec les chiffres avancés au mois de décembre dernier par la firme de Shenzen, qui brandissait de son côté pas moins de 3 325 familles de brevets déposés contre 2 846 pour son rival sud-coréen.

En réalité, la distinction est plus simple qu’il n’y paraît puisque l’on parle en l’espèce de brevets délivrés et exécutoires, officiellement reconnus pour leur droit exclusif ainsi que le précise Zdnet, ce qui laisse Huawei loin derrière avec 1274 brevets.

Lors de l’étude menée en juillet 2019, Huawei se positionnait clairement en tête suivi de Nokia et ZTE, qui avaient par la suite, cédé leur place aux deux rivaux coréens.

Une avance que Huawei entendait maintenir grâce au développement de projets tournant …. à la 6G, qui n’est cependant pas annoncée avant une dizaine d’années.

Une concentration des effectifs et de la technologie sur des projets futurs qui aura coûté à Huawei sa première place, sur unn marché ultra concurrentiel où chaque équipementier y va de son effet d’annonce depuis plusieurs mois.

« Chacun développe ses brevets et services de manière individuelle pour remporter cette course à la 5G mais le but est d’aboutir à une technologie standardisée. Ils y gagneraient à travailler ensemble pour assurer l’interopérabilité des services« , avait alors averti Guillaume Vaquero, senior manager pour le cabinet de conseil Wavestone, Cabinet d’Etude et Conseil. Les expérimentations menées ces derniers mois montrent par ailleurs que la technologie n’est pas encore mature et que les usages sont encore à inventer entre les industriels. »

Une phrase qui se révèle aujourd’hui assez juste.

Source : Zdnet.

Partager

A propos de l'auteur

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Les commentaires sont fermés.