RSF : la liste des ennemis d’Internet continue de s’allonger

14

Tout est sous contrôle

Reporters Sans Frontières a publié, à l’occasion de la journée mondiale contre la cyber-censure, sa liste 2010 des “ennemis d’Internet”. Première (triste) constatation : la liste s’est largement allongée par rapport à l’année précédente, en intégrant désormais des pays “sous surveillance”…

Le rapport affiche la couleur dès le préambule :

« Censure de contenus politiques ou
sociaux grâce aux derniers outils technologiques, arrestations et intimidations de net-citoyens, surveillance
omniprésente et fichage destinés à mettre en danger l’anonymat des internautes : les gouvernements répressifs sont passés à l’acte. Une soixantaine de pays ont été concernés en 2009 par une forme de censure
du Web, soit deux fois plus que l’année passée. LeWorldWideWeb se fait grignoter progressivement par
la mise en place d’intranets nationaux, au contenu “validé” par les autorités. UzNet, Chinternet, TurkmenNet, etc. Peu importe à ces dirigeants si de plus en plus d’internautes sont victimes d’une ségrégation
numérique. Le Web 2.0 se heurte au Control 2.0. »

Si on ne sera guère surpris de retrouver les éternels habitués du classement (Chine, Iran, Egypte, Arabie saoudite, Corée du Nord…), d’autres régimes font leur apparition en tant que « pays sous surveillance ». Certains d’entre eux sont internationalement reconnus comme des démocraties : l’Australie (dont les lois visent à mettre en place un système de filtrage généralisé), la Russie (suite à certaines arrestations de blogueurs un peu trop bavards) et la Turquie (bloquant généreusement des sites aussi gros que Youtube pour éviter certains sujets délicats, tels que les minorités kurdes, arméniennes, ou encore l’armée) font ainsi partie de cette liste.

RSF dénonce d’une manière générale la radicalisation des mesures répressives à l’encontre d’Internet, et souligne le danger d’un accord tel que l’ACTA au niveau international, discuté dans le secret « sans consultation des ONG et de la société civile » et pouvant potentiellement mener à l’échelle mondiale à un « système de filtrage non
soumis à une décision de justice »
. Pas très rassurant…

- Lire le rapport 2010 sur les ennemis d’Internet (PDF)

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

14 commentaires

  1. Je tiens à apporter une précision importante. Contrairement à une croyance répandue et à l'impression qu'en donne les médias, le but de RSF n'est absolument pas de défendre la liberté de la presse. Ce n'est qu'une vulgaire facade de la CIA !! En effet, RSF est financé par la NED qui est elle-même contrôlée par la CIA. Si vous leur demandez, ils reconnaissent être financés par la NED... Bref, cette organisation bidon a pour but d'occuper le terrain, d'amuser la galerie, de passer sous silence les problèmes les plus graves et de défendre in fine l'oligarchie financière. Les preuves sont ici : http://www.voltairenet.org/article142884.html Ne vous laissez plus duper !

  2. serenite777 a écrit :
    Je tiens à apporter une précision importante. Contrairement à une croyance répandue et à l'impression qu'en donne les médias, le but de RSF n'est absolument pas de défendre la liberté de la presse. Ce n'est qu'une vulgaire facade de la CIA !! En effet, RSF est financé par la NED qui est elle-même contrôlée par la CIA. Si vous leur demandez, ils reconnaissent être financés par la NED... Bref, cette organisation bidon a pour but d'occuper le terrain, d'amuser la galerie, de passer sous silence les problèmes les plus graves et de défendre in fine l'oligarchie financière. Les preuves sont ici : http://www.voltairenet.org/article142884.html Ne vous laissez plus duper !
    d'ou le filtrage voltairenet.org filtré hop plus de problème

  3. Issa El-Ayoubi vice président de Voltaire, est aussi et surtout l'un des cadres les plus éminents du Parti social-nationaliste syrien (PSNS), un mouvement dont le négationniste François Duprat disait - pour en faire l'éloge - qu'il « représente la tendance la plus authentiquement fasciste du mouvement nationaliste arabe, et cela depuis sa fondation » Belle référence en effet !

  4. Mdr!!! Comme quoi , mieux vaut pas faire de politique sur un site non politique! Effectivement, le réseau Voltaire et rsf ne sont pas des références!!!!! Le politiquement incorrect le sait! A vos urnes et amusez-vous bien dimanche!

  5. J'ai effectivement le plus grand respect pour le réseau voltaire et son président, Thierry Meyssan, qui est le premier à avoir démontré que les attentats du 11 septembre était une opération de démolition contrôlée, en tout cas en ce qui concerne les tours jumelles du World Trade Center. Il a fait ses preuves pour dénicher les "loups". Pour ceux qui sont sceptiques (et c'est bien normal) quant aux attentats du 11 septembre, je les invite à constater par eux-mêmes ces preuves accablantes : http://video.google.com/videoplay?docid=6092407206488176378# Faite vous un opinion par vous-même. Ça n'empêche pas que RSF peut dire certaines vérités mais ses intentions sont mauvaises et ses objectifs malsains.

  6. Réagir sur le forum