Regardez l’échange tendu entre Free et le CNC en vidéo

4

En début de semaine, nous vous avions rapporté quelques vifs échanges ayant opposé Maxime Lombardini, DG de Free/Iliad, et Éric Garandeau, président du CNC, à l’occasion des 8èmes Journées de la Création Télévisuelle.

Au cœur des débats sur le financement de l’audiovisuel, après une intervention de Maxime Lombardini défendant notamment le point de vue de Free sur la taxe Cosip, le président du CNC avait dénoncé la politique d’« optimisation fiscale » de Free, qualifiée de « stratégie du coucou ». Le FAI avait également été accusé de ne « plus contribuer » au financement de l’audiovisuel et d’« héberger de façon bienveillante des contenus pirates »

Maxime Lombardini a riposté en dénonçant le manque de « transparence » du CNC, dont les recettes augmentent « sans fin ». Il a également estimé que Free était un « bouc émissaire » alors que les opérateurs mobiles pratiquaient déjà des optimisations fiscales depuis 2009…

Retranscrit sur le vif sur le compte Twitter de Satellifax, cet échange est désormais disponible en vidéo dans son intégralité sur le compte Youtube de la chaîne Public Sénat. L’ambiance électrique entre les deux participants du débat est perceptible…

Regardez :

L’échange est à retrouver de 52:00 à 1:05:45 environ

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

4 commentaires

  1. J'ai regardé quasiment toute la vidéo. C'est assez intéressant et très instructif même si ça reste du grand jeu de débat officiel. Ca laisse songeur sur le fait que la politique soit aussi à ce point un enjeu économique : Lombardini a suivi très précisément l'ensemble des débats à l'Assemblée Nationale. Le mec du CNC est pénible...

  2. N'oublions pas que Mr Garandeau (président actuel du CNC) est un ancien de l’Élysée. Rappelons aussi que Free et Mr Sarkozy sont plutôt en froid : il a tenter d'empecher l'acquisition de la 4eme licence mobile et qu'il est un ami de martin bouygues (qui détiens notamment bouygues télécom).

  3. hackminator a écrit :
    N'oublions pas que Mr Garandeau (président actuel du CNC) est un ancien de l’Élysée. Rappelons aussi que Free et Mr Sarkozy sont plutôt en froid : il a tenter d'empecher l'acquisition de la 4eme licence mobile et qu'il est un ami de martin bouygues (qui détiens notamment bouygues télécom).
    Le temps semble devenir compté pour casser du Free... Mais il se trouvera p'tet bien un autre grand mercenaire, pardon, haut fonctionnaire, pour attaquer la baisse que Free provoquera dans la tarification du mobile dans quelques mois. Car qui dit baisse des prix dit baisse de la TVA encaissée, et donc moins à éventuellement reverser à l'état. Et avec l'accord d'itinérance sur Orange, le coucou a de belles heures de vol devant lui. Devraient mettre en place des cours de rédaction de textes de lois à l'ENA, ça éviterait que leurs anciens élèves donnent des noms d'oiseaux à ceux qui les appliquent après une lecture attentive ;) Il est libre Max...et impitoyable aussi. Il me semble qu'il remettrait bien le même couvert si l'occasion se présentait ;)

  4. Réagir sur le forum