Privée de SFR, la Fédération Française des Télécoms va disparaître

1

La FFT (Fédération Française des Télécoms) vit probablement ses dernières heures, suite au départ annoncé d’un de ses principaux membres, SFR, en 2015.

Composé du trio Orange-SFR-Bouygues, et connu pour son parti-pris plutôt pro-opérateurs historiques, le « lobby des télécoms » va être privé du soutien d’un de ses principaux membres : l’opérateur au carré rouge. Il s’agit d’une conséquence de son rachat par Numericable — ce dernier avait claqué la porte de la Fédération dès 2011, gonflant ainsi les rangs des contestataires aux côtés de Free.

La FFT ne devrait pas survivre au départ de SFR. Voyant ses rangs essentiellement réduits à deux opérateurs (Orange et Bouygues Telecom), auxquels il faut ajouter une poignée de MVNO non-indépendants et quelques opérateurs professionnels, la Fédération n’est « plus assez représentative du secteur » et devrait donc s’auto-dissoudre en mars prochain, selon BFM Business, sauf retournement de dernière minute.

Créée en 2007, la FFT servait d’interlocuteur unique bien pratique auprès du gouvernement ou encore au Medef. Ses prises de position contestées avaient pourtant entraîné le départ de Free dès 2008, pour divergences d’opinion.

Source : BFM Business

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

1 commentaire

  1. Réagir sur le forum