Le juste prix d’Hadopi

23

Relever une adresse IP identifiant un Internaute téléchargeant illégalement un fichier coûterait 8,50 euros. Soit ! Mais en faisant une simple multiplication on s’aperçoit que ceci représenterait plus de 155 millions par an. le coût d’Hadopi est soulevé par Hervé Féron, député PS de Meurthe et Moselle.

Le code de procédure pénale fixe le prix de l’identification de chaque adresse IP à 8,50 euros. Hervé Féron, député PS de Meurthe et Moselle, a demandé devant l’assemblée nationale si ces chiffres étaient corrects. Si l’on multiplie ce prix unitaire par le nombre d’adresses collectées tous le jours, on obtient un total de 425 000 euros par jour, soit 155,125 millions d’euros par an.



C’est ce que l’on pourrait qualifier de trésor des pirates. Info, intox ? Lorsque le député a annoncé ces chiffres et demandé confirmation sur leur véracité, Marie-Françoise Marais, présidente de l’Hadopi, « a acquiescé de façon ostensible ».

Source nouvelobs.com

Partager

A propos de l'auteur

23 commentaires

  1. C'est ce qu'on appelle "jeter l'argent par les fenêtres" et pour faire plaisir à qui : aux Majors, bien entendu qui, s'ils nous offraient de la qualité (de plus en plus rare), n'en seraient pas là !!! Enfin, ceux qui travaillent pour Hadopi, ça fait des chômeurs en moins…

  2. autant donner directement ces 155 millions à la Sacem et consort, point barre. Elles s'empresseront de les redistribuer essentiellement à ces bons artistes français qui habitent pour les plus connus à l'étranger pour échapper au fisc. :dingo:

  3. Il faut savoir que les majors pour avoir le droits de fouiller les adresses Ip doivent payer aussi ^^ cela risque de leur couter plus cher qu'autre chose ^^

  4. Surtout que cette somme représente plus de 25% du chiffre d'affaire du marché de la musique en France (moins de 600 millions d'euros en 2009) c'est proprement scandaleux. Une autre remarque 600 millions d'euro par an c'est aussi moins de 1euro par français et par mois ou encore moins de 3 euro par connexion adsl et par mois. Et encore payer une telle somme serait supposer que plus personne n'achète le moindre cd ou n'aille à un concert. A bon entendeur... PS: 600 millions d'euro c'est aussi seulement 20 fois le montant remboursé à Mme Bettencourt au titre du bouclier fiscale...

  5. Il est quand même marrant de voir qu'une loi, ne va servir qu'a couter de l'argent aux contribuables. 155 millions uniquement pour "relever une IP" mais tout est bien compter dans ce chiffre ? car hadopi coutera plus chère. - Le lourd matériel nécéssaire pour espionner 50000 IP/jour - La bande passante utilisé - Le dessous de table donné au FAI pour qu'il dissent à qui appartiens une IP - Le personnel mit en place - Les locaux utilisés - Le coup des recommandés - Le coup de la justice - etc .. Si vraiment ils veulent que leur mammouth d'espionnage myope répressif fonctionne il faudra beaucoup plus que ces ridicules 155 millions / ans et tout ça pour faire plaisir aux majors ? On voit que les politiciens ont vachement bien calculer leur coup avant de dire oui à ceux qui les corromps.

  6. Quand un commerçant veut se protéger du vol, il met lui-même un système de sécurité en place. Quand le vol est constaté, c'est lui qui paye la procédure judiciaire menant à la condamnation qui, si elle est concluante, lui permet de rentrer dans ses frais. Pourquoi le contribuable devrait-il payer pour un préjudice dont il est n'est, le plus souvent, pas responsable. Hadopi s'attend à un retour sur investissement, mais il pose d'office comme assureur anti-pertes, le contribuable. Perso, je trouve ça injuste. C'est à l'accusateur de payer en attendant que la justice aie donné son verdict. On peut trouver ça dur, mais c'est juste. S'il y a un gain à la clef, ce n'est certainement pas le contribuable qui y aura droit. J'aurais compris si c'était la culture, bien national et même mondial, que Hadopi tentait de protéger, mais là, il est évident que c'est juste l'économie du divertissement, qui s'en tirera très bien d'elle-même : pas forcément avec les mêmes acteurs, mais bon, c'est pas ça l'essentiel.

  7. les 8€50 par IP correspondent uniquement à la somme versée au FAI pour obtenir les coordonnées d'une personne à partir de son IP et de l'heure. N'oubliez pas que les 50 000 IPs c'est actuellement 25 000 pour la musique, 25 000 pour le cinéma, auquel il faut également ajouter 25 000 IPs pour le secteur du jeu vidéo qui commence à se dire que finalement si les autres le font, lui aussi. On est donc à 75 000 IPs par jour, à 8€50 d'identification par IP, ça fait 637 500€ de frais d'identification par jour, soit 232 687 500€ par an, voilà ce que ça va nous coûter en plus de tout le reste ...

  8. 155 millions juste pour les FAI ? Allons nous vers une baisse du prix des abonnements ? Blague mise à part ils ont carrément raison de facturer autant cette identification. Cependant j'aurais préféré qu'ils répondent que ce n'était technique pas possible pour eux, où bien encore qu'ils ne peuvent pas garantir l'exactitude. Mais vue qu'ils nous force à l'ip fixe et cherche à réguler nos utilisations de la bande passante en filtrant certain paquet sur leur routeur, on ne pouvait pas s'attendre à des miracles.

  9. duncane a écrit :
    les 8€50 par IP correspondent uniquement à la somme versée au FAI pour obtenir les coordonnées d'une personne à partir de son IP et de l'heure. N'oubliez pas que les 50 000 IPs c'est actuellement 25 000 pour la musique, 25 000 pour le cinéma, auquel il faut également ajouter 25 000 IPs pour le secteur du jeu vidéo qui commence à se dire que finalement si les autres le font, lui aussi. On est donc à 75 000 IPs par jour, à 8€50 d'identification par IP, ça fait 637 500€ de frais d'identification par jour, soit 232 687 500€ par an, voilà ce que ça va nous coûter en plus de tout le reste ...
    Pour le secteur du jeu vidéo je pense que c'est plus légitime (qu'une chanson qui passe à la radio ou un film qui passe à la télé). Pour les 50.000 mails c'est de la fanfaronnade comme la date de démarrage ... La Hadopi a dit qu'elle trierait avant de lancer les mails, elle le fera avant de demander au FAI les adresses et du coup on passera à 25 mails par jours. Depuis quelques temps tout repose sur les effets d'annonce (de la SACEM à Napoléon IV) Les actes sont rarement là.

  10. Réagir sur le forum