Iliad : malgré la crise, les analystes ne sont pas (totalement) pessimistes

0

Les mauvais résultats présentés cette semaine par Iliad, la maison-mère de Free, ont provoqué une chute du titre en bourse. Mais les analystes ne croient pas à la catastrophe.

Mardi, après que le groupe ait annoncé des résultats trimestriels moins bons que prévu révélant notamment que le nombre d’abonnés Freebox était en baisse, Iliad dévissait à la bourse de Paris. Le titre a enregistré une baisse de 20% en une journée, un triste record personnel pour la firme.

Mais pour les analystes de Bryan Garnier, il n’y a pas que des raisons d’être pessimiste, même si la situation d’Iliad semble « plus mauvaise » qu’anticipé. Les spécialistes financiers estiment que le groupe a su réagir et montrer des signes de renouvellement rapides, comme en témoigne la nomination d’une équipe de direction remaniée avec un nouveau DG — Thomas Reynaud. Le lancement de l’offre mobile d’Iliad en Italie, attendu pour les prochaines semaines, présente également un fort potentiel de croissance pour le groupe.

Après un mardi noir, le titre se stabilise

Pour ces raisons, Bryan Garnier ne pense pas que l’avenir soit complètement fermé pour Iliad. Ce qui ne l’empêche pas d’ajuster sa recommandation de cours à la baisse, de 230 à 205 euros.

Côté bourse, après un mardi particulièrement difficile (-19,52%), Iliad repartait timidement à la hausse mercredi (+0,86%). Ce jeudi, la tendance est toujours à la restabilisation avec +0,41% à l’heure où nous écrivons ces lignes.

via Dow Jones Newswires

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.