Iliad : malgré la crise, les analystes ne sont pas (totalement) pessimistes

11

Les mauvais résultats présentés cette semaine par Iliad, la maison-mère de Free, ont provoqué une chute du titre en bourse. Mais les analystes ne croient pas à la catastrophe.

Mardi, après que le groupe ait annoncé des résultats trimestriels moins bons que prévu révélant notamment que le nombre d’abonnés Freebox était en baisse, Iliad dévissait à la bourse de Paris. Le titre a enregistré une baisse de 20% en une journée, un triste record personnel pour la firme.

Mais pour les analystes de Bryan Garnier, il n’y a pas que des raisons d’être pessimiste, même si la situation d’Iliad semble « plus mauvaise » qu’anticipé. Les spécialistes financiers estiment que le groupe a su réagir et montrer des signes de renouvellement rapides, comme en témoigne la nomination d’une équipe de direction remaniée avec un nouveau DG — Thomas Reynaud. Le lancement de l’offre mobile d’Iliad en Italie, attendu pour les prochaines semaines, présente également un fort potentiel de croissance pour le groupe.

Après un mardi noir, le titre se stabilise

Pour ces raisons, Bryan Garnier ne pense pas que l’avenir soit complètement fermé pour Iliad. Ce qui ne l’empêche pas d’ajuster sa recommandation de cours à la baisse, de 230 à 205 euros.

Côté bourse, après un mardi particulièrement difficile (-19,52%), Iliad repartait timidement à la hausse mercredi (+0,86%). Ce jeudi, la tendance est toujours à la restabilisation avec +0,41% à l’heure où nous écrivons ces lignes.

via Dow Jones Newswires

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

11 commentaires

  1. L’insatisfaction de "l’expérience client" a pris le pas sur la “générosité” de l’offre commerciale et les actionnaires en sont conscients…
    Sur l’internet fixe, le probleme principal de Free est ancien et récurrent et ne semble jamais avoir été une priorité de l’entreprise alors que c’est le cœur de métier des télécoms, c’est la collecte et le peering et qui maintenant impact aussi Free Mobile…
    Tout les liens de collectes (entre les NRA/NRO et l’infrastructure réseau propre a Free) sont chroniquement non redondés et sous dimensionnés et donc saturés de façon quasi permanente ce qui entraine un “engorgement” du réseau interne a Free ce qui est normalement impensable chez un opérateur télécoms sérieux qui se doit de mettre a niveau son infrastructure pour accueillir ses clients.

    L’autre point noire, c’est le peering (l’interconnexion de l’infrastructure de free avec les autres opérateurs/datacenters/fournisseurs de contenu et donc “internet en général”) qui est totalement défaillant (cela créé d’énormes goulots d’étranglement) car fait à minima avec comme seul objectif la réduction du cout de celui ci et qui entraine les fameux problèmes de Free que le grand public connait c-a-d les problèmes de débits avec youtube/netflix/mycanal/apple/steam/&co

    En ajoutant c’est 2 problèmes on se rend compte que Free a donc un réseau largement sous dimensionné du client jusqu’à internet (du sous sol au toit) ce qui n’est pas serieux et qui fait fuir les clients souhaitant simplement une infrastructure adéquate capable de fournir le service qu’ils ont achetés de façon correct et non dégradé volontairement par manque d’investissement.
    L’utilisation de cette infrastructure par Free mobile, la mise en service du VDSL sur les FB v6 et le déploiement de la fibre ne font que fortement accentuer cet engorgement par une explosion de la bande passante consommé par les clients sans que cela ne déclenche de réels investissements ni de changement de strategie..
    Quand Free était “le moins cher de loin et seul offrir le triple-play” cela passé que leur infrastructure soit "low cost" car le prix bas passe souvent avant la qualité de service attendu, mais aujourd’hui avec des prix juste dans la moyenne et bientôt une offre "box premium" avec un probleme structurel récurrent de sous investissement dans l'infra engrangeant de gros problèmes de débits pour les clients cela va finir par leur couter cher en attrition et même en augmentant l'ARPU ca va mal finir sans changement de cap coté technique.

    La Rani's touch "a moindre frais" a bien servi en permettant de réduire les couts de lancement et de conquête client au maximum pour permettre de très vite devenir profitable, mais maintenant faudrait lancer un grande strategie de consolidation technique et d'upgrade de l'infrastructure avant q'il ne soit trop tard car dans les telecom ne pas investir c'est prendre du retard  sur la concurrence que l'on ne rattrape qu'a coups de miliards.


    Bob

  2. bob3 a écrit :

    L’insatisfaction de "l’expérience client" a pris le pas sur la “générosité” de l’offre commerciale et les actionnaires en sont conscients…

    Au vue des différents sondages ce n'est pas ce qui ressort

    Sur l’internet fixe, le probleme principal de Free est ancien et récurrent et ne semble jamais avoir été une priorité de l’entreprise alors que c’est le cœur de métier des télécoms, c’est la collecte et le peering et qui maintenant impact aussi Free Mobile…

    Ce n'est plus d'actualité ou alors je serai curieux de savoir sur quoi, car perso je ne remarque pas (ou plus du moins) de problèmes de peering  sur Youtube ou Netflix ou n'importe quoi d'autres, que ça soit en journée ou le soir aux heures de pointeset en ipv6 ou en ipv4

    Tout les liens de collectes (entre les NRA/NRO et l’infrastructure réseau propre a Free) sont chroniquement non redondés et sous dimensionnés et donc saturés de façon quasi permanente ce qui entraine un “engorgement” du réseau interne a Free ce qui est normalement impensable chez un opérateur télécoms sérieux qui se doit de mettre a niveau son infrastructure pour accueillir ses clients.

    Encore une fois ce n'est plus d'actualité ou alors sur quoi?

    L’autre point noire, c’est le peering (l’interconnexion de l’infrastructure de free avec les autres opérateurs/datacenters/fournisseurs de contenu et donc “internet en général”) qui est totalement défaillant (cela créé d’énormes goulots d’étranglement) car fait à minima avec comme seul objectif la réduction du cout de celui ci et qui entraine les fameux problèmes de Free que le grand public connait c-a-d les problèmes de débits avec youtube/netflix/mycanal/apple/steam/&co

    Youtube -->https://photos.app.goo.gl/gs3Uxta8mkqvGWfH8  Netflix --> https://photos.app.goo.gl/mDzEZjAr8owa7PvA9 Steam/Origin --> https://photos.app.goo.gl/061zfQ8ulwFSH7fG3 idem pour les autres

    Bob

  3. crachoveride a écrit :




    Tu ne remarque pas c'est une chose, mais si tu te renseigne ça reste la réalité de leur réseau de collecte, saturé,  non redondant, non bouclé (topologie ring toujours conseillé pour la collecte), avec des hop dans tout les NRA/NRO des communes voisines pour "économiser" des liens de collectes directes. Donc en cas de soucis sur ces fibres c'est le blackout garanti, et en cas de saturation il n'y a pas de chemin alternatif pour "fluidifier" le traffic, un comble pour un operateur télécom d'empleur national.

    Pour le peering, faut être aveugle, ou n'avoir jamais regardé les routes prisent et sont totalement déconnante avec des hops et du lag (voir du packet loss) dans tout les sens pour éviter au maximum de payer les transitaires mais par exemple essaye des services réellement basés en Allemagne ou aux US en fin d'aprem ou en soirée, c'est catastrophique on passe par le royaume uni et la hollande voir des pays encore plus exotique alors que des routes directes sont annoncées mais non utilisées pour ne pas payer ou saturés continuellement sans qu'elles en soit "upgradées" et cela depuis TOUJOURS, ce n'est pas un etat de fait temporaire et malheureux c'est LEUR politique d'investissment.

    Le ressenti c'est une chose, la realité une autre...

  4. bob3 a écrit :

    Tu ne remarque pas c'est une chose, mais si tu te renseigne ça reste la réalité de leur réseau de collecte, saturé,  non redondant, non bouclé (topologie ring toujours conseillé pour la collecte), avec des hop dans tout les NRA/NRO des communes voisines pour "économiser" des liens de collectes directes. Donc en cas de soucis sur ces fibres c'est le blackout garanti, et en cas de saturation il n'y a pas de chemin alternatif pour "fluidifier" le traffic, un comble pour un operateur télécom d'empleur national.

    Pour en avoir vue régulièrement de part mon métier ce n'est pas le cas partout et heureusement.

    Pour le peering, faut être aveugle, ou n'avoir jamais regardé les routes prisent et sont totalement déconnante avec des hops et du lag (voir du packet loss) dans tout les sens pour éviter au maximum de payer les transitaires mais par exemple essaye des services réellement basés en Allemagne ou aux US en fin d'aprem ou en soirée

    As tu un exemple, parceque ceux que tu as cités je ne passe pas part plus de route que chez Orange, je te fait d'autres screen si tu veux pour Netflix par exemple, je sais pas si tu as vue les actualité mais le problème n'est plus la pour la plupart (sinon tous?) : https://www.universfreebox.com/article/44328/Netflix-et-Free-commencent-a-etre-directement-interconnectes comme montré juste au dessus, j'ai un débit d'environ 400 Mbps aux heures de pointes le soir (exactement comme sur la fibre d'Orange avant ça)  et je monte à plus de 800 Mbps hors heure de pointe comme tu peux le voir ici par exemple --> https://s31.postimg.cc/80fs0dk6z/Netflix_et_Free_avril_2018.png on est bine loin des soit disantes catastrophe dont tu parle ou alors je suis curieux de savoir ou parceque ça m'intrigue

    c'est catastrophique on passe par le royaume uni et la hollande voir des pays encore plus exotique alors que des routes directes sont annoncées mais non utilisées pour ne pas payer ou saturés continuellement sans qu'elles en soit "upgradées" et cela depuis TOUJOURS, ce n'est pas un etat de fait temporaire et malheureux c'est LEUR politique d'investissment.

    encore une fois ou vois tu ça? moi je vois ça un peu partout sur lafibreinfo https://s31.postimg.cc/vs31hmgij/2018-05-23_11_28_15-_Free_monte_enfin_un_peering_avec_Netflix_-.jpg https://s31.postimg.cc/ca8e1r463/2018-05-23_11_29_52-_Free_monte_enfin_un_peering_avec_Netflix_-.jpg

    Le ressenti c'est une chose, la realité une autre...

    Ben justement la réalité c'est que le problème n'est plus la ou cite moi des exemple parceque ceux que tu as sortie pour l'instant ne sont plus d'actualité et idem coté Free Mobile , youtube le soir aux heures de pointes en 4K idem,  vidéo à l'appuis quand tu veux si besoin  ;) ici tien allez vidéo test sur Steam, Youtube en 4K et Twitch en 1080p aux heures de pointes le soir -> https://photos.app.goo.gl/rDC5DH2koSr5UB3s1 

  5. Heu crachoveride que tu distingues mieux tes réponses de celles de Bob, on a du mal à reconnaître qui répond à qui et donc à participer. Merci  :)

  6. Raistlin a écrit :

    Heu crachoveride que tu distingues mieux tes réponses de celles de Bob, on a du mal à reconnaître qui répond à qui et donc à participer. Merci  :)


    Quand je répond à ses messages je met en gras mais ok c'est noté, je vais tenter de rendre cela plus claire la/les prochaine(s) fois  ;)

  7. Il n'y a pas que netflix dans la vie et effectivement depuis l'interconnexion c'est évidement mieux mais c'est loin de faire longtemps, juste avant et pendant des années c’était comment ?
    Pour Steam https://store.steampowered.com/stats/content/ c'est comme ca depuis 10 ans (free toujours bon dernier) sans parler de cela  https://support.steampowered.com/kb_article.php?s=3b2f6cbbb3cfc241266fa24fafd3fd21&ref=1456-EUDN-2493 (avant dernière ligne)

    Essaye comme je te dit des services basés en Allemagne (sans CDN)  (gmx en imap ou cloud,  des sites web ou service hoster chez hetzner.de ou telehouse.de) ou en Espagne ( les DC madrilènes en particulier). Tu verra clairement selon les heures soit du traffic shapping sur les protocoles "gourmands" comme le streaming et de transfert (ftp/ftps) en particulier, pour le voir c'est simple, d'un coup après quelques secondes ton transfert passe du max de ta connexion a 150Kbps ou 500Kbps de façon stable ou soit comme dit précédemment tu te retrouve sur des routes "exotiques"  totalement saturés genre ton transfert commence a 18Kbps et fait le yoyo entre 5 et 30Kbps et ce met a passer par Paris,UK , NL  puis Nuremberg par exemple alors que des route paris Strasbourg Cologne Nuremberg sont déclarées et non saturées.

    Moi aussi je trouve des excuses a free et je reste chez eux mais le constat reste que niveau collecte/backbone/peering c'est fait a minima et "a pas cher" depuis toujours et les investissements & accords avec des tiers sont toujours realisés "a posteriori" au lieu d'etre anticipé juste pour gratter au maximum du pognon, dire le contraire c'est soit etre de mauvaise fois soit pas vraiment comprendre comment marche un reseau d'ISP.
    Si la qualité de service et le network etait au top, pourquoi online.net par exemple a monté un reseau a part (surtout le peering) alors qu'a la base c'etait justement pour optimiser financierement le peering proxad en ayant des flux dans les 2 sens. Aux finals les clients pro on gueulés fort a raison et pour pas perdre la figure il on investi dans un peering dedié à online.net ...

     

  8. crachoveride a écrit :

    Quand je répond à ses messages je met en gras mais ok c'est noté, je vais tenter de rendre cela plus claire la/les prochaine(s) fois  ;)


    Au temps pour moi, l'affichage est différent sur les pages d'actualité (auxquelles je m'étais limité jusqu'aujourd'hui) et sur le forum proprement dit.

  9. bob3 a écrit :

    Il n'y a pas que netflix dans la vie et effectivement depuis l'interconnexion c'est évidement mieux mais c'est loin de faire longtemps, juste avant et pendant des années c’était comment ?

    Juste avant ça fonctionnait nickel en dehors des heures de pointes et quelques saturations de 18h à 22h environ UNIQUEMENT en IPV6, aucun soucis en IPV4 mais c'était un problème et je ne le nie absolument pas, suffit de voir le nombres de pages rien que sur lafibreinfo pour s'en rendre compte. Il n'y a pas que Netflix certes mais je n'ai fait que répondre à l'un de tes exemples cités  ::)

    Pour Steam https://store.steampowered.com/stats/content/ c'est comme ca depuis 10 ans (free toujours bon dernier)
    on en parle ou pas de l'incohérence des débits alors que bizarrement Free mobile est plus haut que tous les autres? ^^ (à par Orange) ;D
    sans parler de cela  https://support.steampowered.com/kb_article.php?s=3b2f6cbbb3cfc241266fa24fafd3fd21&ref=1456-EUDN-2493 (avant dernière ligne)
    encore une fois ce n'est pas une généralité, suffit d'1 seule fois pour que l'opérateur soit affiché dessus, perso quand je fait un test j'ai des débit de plus de 500 voir 600 Mbps sur Steam depuis 2016 (on peux voir l'image en entière ici : https://s31.postimg.cc/sxa5zlzcb/2018_05_24_17_39_42_fibre_sur_steam.png_Photos.jpg
    ce n'est encore plus d'actualité et depuis bien longtemps car même les problèmes liés à Steam et Free sur les forum datent


    Essaye comme je te dit des services basés en Allemagne (sans CDN)  (gmx en imap ou cloud,  des sites web ou service hoster chez hetzner.de ou telehouse.de) ou en Espagne ( les DC madrilènes en particulier). Tu verra clairement selon les heures soit du traffic shapping sur les protocoles "gourmands" comme le streaming et de transfert (ftp/ftps) en particulier, pour le voir c'est simple, d'un coup après quelques secondes ton transfert passe du max de ta connexion a 150Kbps ou 500Kbps de façon stable ou soit comme dit précédemment tu te retrouve sur des routes "exotiques"  totalement saturés genre ton transfert commence a 18Kbps et fait le yoyo entre 5 et 30Kbps et ce met a passer par Paris,UK , NL  puis Nuremberg par exemple alors que des route paris Strasbourg Cologne Nuremberg sont déclarées et non saturées.

    Aucun problème non plus de ce coté la même aux heures de pointe, je viens de me créé un compte sur hetzner et d'essayer le cloud avbec de gros fichiers mais ya plus simple, suffit de faire un speedtest sur des serveur de ses régions aux heures de pointes, ça reviens au même et j'ai plus de 300 Mbps dans les 2 cas aux heures de pointes (je te fait une vidéo quand tu veux si besoin  ;) ) bref on n'a clairement pas le même retour d'expérience, je ne dit pas que tu mens ou que tu es un haters mais on ne doit probablement pas passer par les mêmes routes de base, c'était par exemple le cas pour certains sur lafibreinfo concernant Netflix donc je ne serai pas surpris que pour le reste également mais dans ce cas pourquoi ça sature à des endroits et pas d'autres?

    Moi aussi je trouve des excuses a free et je reste chez eux mais le constat reste que niveau collecte/backbone/peering c'est fait a minima et "a pas cher" depuis toujours et les investissements & accords avec des tiers sont toujours realisés "a posteriori" au lieu d'etre anticipé juste pour gratter au maximum du pognon, dire le contraire c'est soit etre de mauvaise fois soit pas vraiment comprendre comment marche un reseau d'ISP.

    OU ne pas prendre son cas pour une généralité ...  ::)  je t'apporte des preuves en images et vidéos que ça fonctionne pour moi aux heures de pointes sans problèmes, ya un moment tu peut comprendre que certains dont moi actuellement ne sont pas la pour trouver des escuses à Free. Perso je me contre fou de l'opérateur, à partir du moment ou ça fonctionne pour moi c'est nickel sinon next c'est tout. Je constate juste que ton retour d'expérience ne s'applique pas à tout le monde, loin de la contrairement à ce que tu veux faire croire, ou en tout cas pas du tout sur les exemples que tu as sortie précédemment, à savoir (youtube/netflix/mycanal/apple/steam/).

    Si la qualité de service et le network etait au top, pourquoi online.net par exemple a monté un reseau a part (surtout le peering) alors qu'a la base c'etait justement pour optimiser financierement le peering proxad en ayant des flux dans les 2 sens. Aux finals les clients pro on gueulés fort a raison et pour pas perdre la figure il on investi dans un peering dedié à online.net ...

    Je ne vois pas trop le rapport puisque Online.net appartient à 100% à Illiad (maison mère de Free), a été créé pile au moment de la création de Free comme c'est d'ailleurs bien précisé sur leur site https://s31.postimg.cc/i7wh77amz/Online_free.jpg et était déjà de base prévu pour les pro. Je ne comprend pas trop ton commentaire puisque Proxad est interne à Iliad, il n'est pas possible de passer par proxad sans passer par Free/Dédibox/Online.net. à tu des preuve de ce que tu avances?


  10. Réagir sur le forum