Iliad en passe de perdre deux de ses partenaires dans le projet Libra ?

0

C’est par voie de communiqué de presse qu’Iliad au mois de juin dernier, annonçait sa participation dans Libra, le projet de cryptomonnaie mis en place par Facebook et comptant un peu moins d’une trentaine de partenaires prestigieux du monde dont Visa et Mastercard.

Sauf que depuis lors, de l’eau a coulé sous le pont, et une poignée de partenaires, semble d’ores et déjà refroidie par le tir nourri des critiques émises par plusieurs institutions étatiques européennes ou américaines.

Visa et Mastercard sur le point de quitter le navire ?

C’est ce qu’a révélé lundi le Wall Street Journal, qui évoque les noms de Visa et Mastercard et indique que ces derniers entendraient « reconsidérer leur implication » au sein du projet en raison de l’opprobre ou du moins des réactions négatives rencontrées par le projet.

Un retrait qui pourrait être matérialisé par le défaut de règlement du ticket d’entrée fixé à 10 millions de dollars, requis pour s’aligner sur les rangs de l’ensemble des parties prenantes.

Absence de matérialisation invoquée d’ailleurs par Al Kelly pour Visa en juillet dernier, préparant ainsi le terrain d’un droit de retrait stratégique.

Une réunion est d’ailleurs prévue aujourd’hui, entre les différents acteurs du projet et les autorités américaines, à l’initiative de celles-ci.  

Seules la Banque Nationale Suisse et la Banque Centrale Européenne, semblent maintenir un soutien inconditionnel aux acteurs du projet de cryptomonnaie et croire en ses vertus disruptives, résultat d’une transformation nécessaire de la vision globale de la monétisation ainsi que de ses usages.

Des écueils donc, parsemés sur le chemin du consortium de l’Association Libra, qui risquent d’engendrer des retards non négligeables dans son lancement, initialement prévu en 2020.

Partager

A propos de l'auteur

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Les commentaires sont fermés.