Résultats : Iliad reste premier recruteur mobile et booste son forfait à 19,99 € au 1er semestre 2017

0

Le groupe Iliad (Free) publie ses résultats pour le 1er semestre 2017. Sans surprise, avec 440 000 nouveaux abonnés recrutés (nets de résiliations), il reste l’opérateur le plus attirant du marché sur le mobile.

Avec un total de 19,6 millions d’abonnés, dont 13,1 millions sur son offre mobile, Free affiche des chiffres solides. Sur le mobile, il continue de progresser à une vitesse de 440 000 nouveaux clients sur le semestre — et reste le meilleur recruteur du marché, pour le 22è trimestre consécutif. Le succès de l’offre Free Mobile ne se dément pas, avec d’autres données plutôt intéressantes à souligner :

  • Le mix d’abonnés à l’offre 19,99 € par mois (ou 15,99 € pour les abonnés Freebox), face au forfait à 2 €, s’améliore encore : au 1er semestre 2017, l’équivalent de « l’intégralité des recrutements nets » ont été réalisés sur cette offre.
  • 4G : les abonnés Free Mobile sont de plus en plus avides de 4G. Plus de 50% d’entre eux sont désormais équipés d’un smartphone compatible. La consommation 4G moyenne explose, à 6,6 Go par mois et par abonné ; c’est quasiment deux fois plus que l’an dernier, et nettement plus que chez les opérateurs concurrents.
  • Déploiement : Free Mobile affiche désormais un taux de 91% de couverture de la population en 3G, et 82% en 4G.

Une réalité plus dure sur le fixe

Du côté de la Freebox, les performances sont moins clinquantes. L’opérateur ne revendique que 68 000 nouveaux clients nets sur le semestre, soit en moyenne 34 000 par trimestre. Le recrutement se poursuit donc, mais l’essoufflement est bien là. Le besoin d’une nouvelle Freebox se fait sentir.

En nombre total d’abonnés fixes, Free reste tout de même le premier opérateur alternatif du pays, place qu’il a reprise à SFR l’an dernier. L’opérateur peut compter sur quelques données pour briller, tout de même :

  • FTTH : Free revendique près 419 000 abonnés fibre (dont 110 000 recrutés sur le semestre), ce qui en fait le 1er opérateur alternatif en FTTH. Il affiche désormais 5,3 millions de prises raccordables en fibre ; c’est 2,2 millions de mieux que l’an dernier !
  • Le chiffre d’affaire fixe croit nettement, de 4,8%, à 1,4 milliard d’euros. C’est essentiellement lié à l’arrivée de l’offre Freebox Révolution avec TV by CANAL, qui a engendré une augmentation de 2,02 € par mois chez la plupart des Freenautes abonnés.

Vers l’Italie et au-delà

Free Mobile, récemment disponible à la Réunion, compte bien continuer son expansion hors des frontières de la métropole.

À l’heure actuelle, il fignole les derniers préparatifs de son lancement en Italie, qu’on estime prévu pour la fin 2017/début 2018. Iliad annonce avoir négocié un réseau de collecte de près de 10 000 kilomètres de fibre en Italie, déployé son cœur de réseau, mis en place des solutions d’itinérance, négocié les contrats d’interconnexion et recruté son équipe sur place pour la gestion opérationnelle.

Les principaux objectifs du groupe sont désormais les suivants :

Fixe

  • Part de marché Haut Débit et Très Haut Débit de 25% à long terme ;
  • Une hausse de la base d’abonnés FTTH de plus de 200 000 abonnés en 2017, puis de 300 000 à 500 000 abonnés par an sur le moyen terme ;
  • 9 millions de prises raccordables au FTTH à fin 2018 ;
  • 20 millions de prises raccordables au FTTH à fin 2022.

Mobile

  • Objectif d’atteindre un réseau de plus de 12 000 sites à fin 2017;
  • Finaliser la migration des sites 4G en 1 800MHz courant 2018 ;
  • Taux de couverture de la population en 4G proche de 85% à fin 2017 ;
  • Part de marché mobile de 25% à long terme.

Groupe

  • Ambition d’atteindre une marge d’Ebitda pour le Groupe en France de plus de 40% en
    2020 ;
  • Niveau d’investissements 2017 et 2018 (hors fréquences) en France compris entre 1,4 et 1,5 milliard d’euros par an
  • Un solde d’Ebitda-investissements France supérieur à 1 milliard d’euros à partir de 2020, grâce à
    • La baisse des charges liées au contrat d’itinérance ; o L’amélioration du mix d’abonnés mobiles ;
    • Un réseau mobile national en 2020.

Source : Iliad

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum