Résultats 2016 : Free revendique plus de 19 millions d’abonnés

0

Iliad (Free) a présenté ce matin ses résultats annuels pour 2016. Le groupe y présente ses performances et affiche ses objectifs pour 2017.

Avec un parc de 19,1 millions d’abonnés (fixe et mobile), Free continue à afficher de belles performances en 2016. Sur le fixe, avec 6,4 M d’abonnés haut et très haut débit, il reprend la deuxième place du podium que SFR lui avait repris en fusionnant avec Numericable, en 2014. Sur le mobile, il affiche 12,7 M d’abonnés dont un million (net de résiliations) recrutés durant 2016.

L’opérateur se prépare désormais à un lancement prochain de son offre mobile en Italie, même s’il ne communique pas de date approximative pour son lancement.

Mobile : des clients particulièrement gourmands et avides de 4G

Comme chaque année, Free fournit des indicateurs intéressants sur la consommation de ses abonnés.

Près de 6 millions d’abonnés Free Mobile sont équipés d’un téléphone compatible 4G. Parmi ceux-ci, la consommation de données mobiles en 4G est particulièrement élevée : elle s’établit à 4,9 Go par mois par abonné, en hausse de 50 %, un record rendu possible par son quota de 50 Go en 4G. Une consommation « parmi les plus élevées en Europe », dont Free n’est pas peu fier.

On peut également voir que sur la fibre optique, Free se donne enfin les moyens de ses ambitions. Il affiche 4,4 millions de prises raccordables en FTTH, en hausse de 1,9 millions sur l’année. L’objectif est désormais d’atteindre 9 millions de prises à fin 2018, puis 20 millions d’ici fin 2022.

Enfin, côté revenus fixes, Free parvient à inverser la tendance sur l’ARPU (revenu moyen par abonné), qui était à la baisse depuis des années maintenant. Ce rebond, observable lors du 4ème trimestre 2016, est lié au lancement de l’offre Freebox Révolution avec TV by CANAL Panorama, dont l’arrivée se traduit par une hausse mensuelle de 2,02 € sur l’offre Révolution.

Les principales données

  • Performance commerciale exceptionnelle: Free devient 1er opérateur alternatif sur le Haut Débit et Très Haut Débit devant SFR et reste 1er recruteur sur le mobile pour le 20ème trimestre consécutif
  • Des déploiements Très Haut Débit records : 4,4m de prises raccordables et 310 000 abonnés FTTH à fin décembre 2016
  • Plus de 2 400 sites mobiles 3G déployés sur l’année, permettant d’atteindre une couverture de 90% de la population en 3G avec près d’un an d’avance
  • Des indicateurs financiers en forte croissance : chiffre d’affaires en hausse de 7% et résultat net en hausse de 20%
  • 4ème opérateur mobile en Italie : un relais de croissance prometteur
  • De nouveaux objectifs ambitieux de déploiement dans le Très Haut Débit fixe et mobile et des perspectives de génération de flux de trésorerie importants à horizon 2020

Les objectifs du groupe

Fixe :

  • Part de marché Haut Débit et Très Haut Débit de 25% à long terme ;
  • Une hausse de la base d’abonnés FTTH de plus de 200 000 abonnés en 2017, puis de 300 000 à 500 000 abonnés par an sur le moyen terme ;
  • 9 millions de prises raccordables au FTTH à fin 2018 ;
  • 20 millions de prises raccordables au FTTH à fin 2022.

Mobile :

  • Objectif d’atteindre un réseau de plus de 12 000 sites à fin 2017;
  • Finaliser la migration des sites en 1 800MHz courant 2018 ;
  • Taux de couverture de la population en 4G proche de 85% à fin 2017 ;
  • Part de marché mobile de 25% à long terme.

Groupe :

  • Ambition d’atteindre une marge d’Ebitda pour le Groupe en France de plus de 40% en 2020 ;
  • Niveau d’investissements 2017 et 2018 (hors fréquences) en France compris entre 1,4 et 1,5 milliard d’euros par an ;
  • Un solde d’Ebitda-investissements France supérieur à 1 milliard d’euros à partir de 2020, grâce à :
    • La baisse des charges liées au contrat d’itinérance ; o L’amélioration du mix d’abonnés mobiles ;
    • Un réseau mobile national en 2020.

Source : Iliad

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum