Quelques chiffres pour le troisième trimestre

56

 

Après l’annonce des résultats de France Télécom, Free et de Neuf Cegetel AOL, il nous semblait important de revenir sur ces chiffres.

En comparaison avec les résultats annoncés par le tableau de bord du haut débit, la croissance a été de 536.000 abonnés environ et celle du dégroupage d’environ 162.000 nouveaux.

Croissance du marché

Du côté de chez Orange, au cours du T3 2006,on table sur une croissance d’environ 320.000 nouveaux abonnés, tandis que chez Free, on est a 171.000 nouveaux abonnés.
En rapportant ces chiffres, sur la croissance générale du T3 2006, on s’aperçoit que Orange attire 59 % des nouveaux abonnés et Free 32 %, il ne reste donc plus que 9 % pour tous les opérateurs confondus, soit environ 45 000 abonnés… Ce qui est totalement hallucinant et qui montre que malgré les problèmes présents chez Free (cf. notre chronique d’un mercredi sur deux), le nombre de clients continue d’augmenter.

Parts de marché

La part de marché de Free est aujourd’hui de 18,9 % contre 18,2 % au T2 2006.
Neuf Cegetel AOL qui était à 19,2 % annonce aujourd’hui être à un peu plus de 18 %, donc même Neuf Cegetel AOL annoncent une variation négative de parts de marché…

Dégroupage

162.000 nouveaux abonnés dégroupés sur tout le trimestre (tout opérateurs confondus).
Free annonce toujours comme objectif 75 % de dégroupés. On peut donc supposer que ceci n’est pas encore atteint.

Prenons donc la portion médiane entre les 72,28 % de juin et l’objectif de 75 % pour la fin de l’année. On obtient ainsi, 73,64 %. Ce qui fait, sur les 2.076.000 abonnés actuels, dans les 1.528.766. Or, il y en avait 1.377.000 fin juin. Donc 152.000 nouveaux à la louche sur le trimestre. Il ne reste donc environ que 10.000 nouveaux dégroupés pour les autres opérateurs dégroupeurs.

Attention tous les chiffres donnés sont
des estimations et des prévisions FreeNews, et à
ce titre n’engage que la responsabilité de leurs auteurs.

Merci à Martin Lafaix et à Alexandre Archambault ; 😉

Partager

A propos de l'auteur

56 commentaires

  1. "Free annonce toujours comme objectif 75 % de dégroupés. On peut donc supposer que ceci n'est pas encore atteint." Perso, je suis du NRA MAD27 et nous sommes toujours pas dégroupés donc on peut en effet supposer que l'objectif en question n'est toujours pas atteint...

  2. ben neuf qui affiche une variation negative,c'est presque "normal" ils ont racheté deux fournisseurs d'acces,mais c'est pas pour autant que ceux par exemple chez aol veulent finir (voire retourner,dans certains cas) chez eux suite au rachat... effet pervers du rachat,peut-etre?

  3. S'il n'est pas atteint avec les problèmes rencontrés par les ND, le chiffre de 75% de clients dégroupés risque, sauf à stopper les nouvelles inscriptions dans ces zones, de ne jamais l'être. Ce qui n'est pas rassurant pour les clients ND, qui vont continuer à subir le "marche ou crêve" :/ L'espoir est dans ces chiffres impressionnants: ils relativisent grandement l'importance de cet objectif. 6gec et les autres se prendraient-ils un grand coup d'Armaggeddon dans la face :lol: ? Le choix raisonnable en matière d'internet se résume donc aujourd'hui pour les consommateurs à s'abonner chez free... ou chez free. 6gec ne peut plus investir, bloqué par la bourse, et se vautre. Icale doit se concentrer sur l'Italie. ... et c'est tant mieux à moyen terme car free, le meilleur va réinvestir sa position dominante dans le déploiement de la fibre et autres réseaux WiMax jusqu'à enterrer ftr et les op mobiles. A long terme, savoir ce que Xavier fera de son joujou, lui seul le sait (il a une vision à 12 ans, cet homme là, et jusque là il a grave assuré) :)

  4. Si les futurs clients de Frit etait au courant des problemes de dégroupage, de hotline, de débits etc...Il n'y en aurait plus un qui s'abonnerait mais le gentil fai sait bien que tout ces clients seront au jus une fois reliés et la ce sont les ennuis qui commenceront.....et il est toujours plus facile de rester abonné que de se desabonner (surtout chez free) pricipe de marketing bien connu de notre ami xavier..... PS ; Pour repondre à kitano, il a effectivement 12 ans (d'arnaque) d'avance cet homme la....

  5. hacki a écrit :
    Qui te dit que ton NRA ne fait pas partit des 25% restant de non dégroupé ;) j'adore les chiffres merci freenews ^^
    On parle de 75 % des abonnés dégroupés et pas des nra

  6. Kitano a écrit :
    S'il n'est pas atteint avec les problèmes rencontrés par les ND, le chiffre de 75% de clients dégroupés risque, sauf à stopper les nouvelles inscriptions dans ces zones, de ne jamais l'être. Ce qui n'est pas rassurant pour les clients ND, qui vont continuer à subir le "marche ou crêve" :/
    http://francois04.free.fr/estimation.php Le nombre d'abonnés non-dégroupés stagne. les gens qui s'abonnent chez Free ne s'abonnent pas forcément pour faire du p2p à longueur de journée.

  7. jzol40 a écrit :
    .et il est toujours plus facile de rester abonné que de se desabonner (surtout chez free)
    Je ne vois pas ce que la résiliation chez Free a de plus dur que chez les autres FAI ?

  8. jzol40 a écrit :
    Si les futurs clients de Frit etait au courant des problemes de dégroupage, de hotline, de débits etc...Il n'y en aurait plus un qui s'abonnerait mais le gentil fai sait bien que tout ces clients seront au jus une fois reliés et la ce sont les ennuis qui commenceront.....et il est toujours plus facile de rester abonné que de se desabonner (surtout chez free) pricipe de marketing bien connu de notre ami xavier..... PS ; Pour repondre à kitano, il a effectivement 12 ans (d'arnaque) d'avance cet homme la....
    tu me rappelle pourquoi il y a des frais de resilliation quand on se désabonne s'il te plait ? pfrrr

  9. fabcool a écrit :
    tu me rappelle pourquoi il y a des frais de resilliation quand on se désabonne s'il te plait ?
    Sans doute parce qu'on peut résilier quand on veut, sans être lié pour un an ou deux au FAI.

  10. Réagir sur le forum