Free : succès sur le mobile, grosse déception pour la Freebox

61

Le groupe Iliad (Free) présente des résultats semestriels mitigés : si tous les indicateurs financiers sont au beau fixe et si l’activité mobile continue de mobiliser un grand nombre de nouveaux utilisateurs, le manque d’attractivité de l’offre fixe Freebox apparaît au grand jour…

Le groupe ne parvient plus à cacher le manque d’attractivité de son offre Freebox, et évoque même directement « les promotions et la baisse de prix de ses compétiteurs », en référence à l’offre Bbox à prix cassé (19,99 €/mois) qui réalise un véritable carton.

Et, en effet, Free n’a recruté que 24 000 abonnés fixes sur le 2è trimestre 2014 ; une contre-performance assez radicale face aux 102 000 nouveaux utilisateurs revendiqués par Bouygues sur la même période. Alors que la Révolution a longtemps servi de moteur à la croissance de Free, le besoin de l’arrivée d’un nouveau modèle de Freebox se fait maintenant bien sentir…

Sur le mobile, en revanche, l’opérateur peut garder le sourire : Free Mobile affiche 460 000 abonnés supplémentaires sur le trimestre, pour un parc d’abonnés qui franchit la barre des 9 millions.


Au total (fixe et mobile), le groupe Iliad revendique désormais un nombre d’abonnés proche des 15 millions, et un chiffre d’affaires semestriel de plus de 2 milliards d’euros. Il se fixe désormais pour objectif d’atteindre une part de marché de 25%, aussi bien sur le fixe que sur le mobile, à terme ; et prévoit d’atteindre une impressionnante couverture de 50 % de la population en 4G avant la fin de l’année 2014.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

61 commentaires

  1. CA de 2.000.000.000 d'euros pour 6 mois (fixe + mobile). Soit 334.000.000 par mois. Soit pour 15.000.000 de client un revenu par client de 22.30 €.
    Sauf si je me trompe, bien sur.

  2. Ceux qui ont été chez Bouygues à cause du prix attractif reviendront chez Free dans 1 an après avoir testé "la daube". Je suis chez des amis chez Bouygues et je dois vous dire que quand je vois la page d'accueil et la manière de procéder pour naviguer, je plainds ceux qui étaient chez free pour aller chez Bouygues. Tout ça pour économiser quelques euros  ::)

  3. brian o connor, je pense que Rolandin  parler du fixe est pas du mobile.
    Sinon j'ai pas tester la box de Bouygues mais il y a pas de raison  qu'elle soit si mauvaise que ça surtout si les personnes l'utilise pour les fonctions principales, se qui veut dire, internet, tv, téléphone. Et c'est se que fait la majorité des gens.
    Personnellement je suis passé de la Freebox v5 à la neuf box évolution (en fibre) et finalement elle est pas si mal.

    La majorité des gens n'attendent pas forcément une nouvelle box, car ils utilisent surtout les 3 fonctions principales du forfait, et veulent donc un prix intéressant. Car Free est maintenant bien loin de son 29,99€, alors que la concurrence fait des offres de plus en plus intéressant.
    En plus l'offre à 19,99€ de Bouygues, se n'est pas que pour 1 an, c'est le prix ferme.
    Si a côté de ça on ajoute les zones couverte en fibre, avec des promo faite par Orange et SFR, il n'est pas étonnant qu'au niveau du fixe Free recrute moins qu'avant.

  4. Bravo à FREE : maitenant que les autres FAI se sont alignés sur les coûts réels, cessez de cultiver l'image du "Low Cost" ! Redevenez les précurseurs de la performance, inventeurs de la Box multi services, des communications internationales incluses au forfait téléphoniques, du roaming moins couteux ...
    Devenez au yeux de tous les plus performants pour la technique (incluse dans le forfait). Alors que le cloud devient incontournable rendez accessible la fibre au plus grand nombre (la performance upload devient très importante). Cessons d'être contraint à l'Adsl reminiscence du minitel précurseur performant mais défunt, passons au DSL. Montrez que les performances et capacités soft ainsi que la convivialité de la Box Révolution sont inégalées (ceux qui ont fait la comparaison avec les autres sont convaincus !)
    Jpf - ingénieur Supélec, Sc.D. du MIT

  5. Réagir sur le forum