Free : succès sur le mobile, grosse déception pour la Freebox

0

Le groupe Iliad (Free) présente des résultats semestriels mitigés : si tous les indicateurs financiers sont au beau fixe et si l’activité mobile continue de mobiliser un grand nombre de nouveaux utilisateurs, le manque d’attractivité de l’offre fixe Freebox apparaît au grand jour…

Le groupe ne parvient plus à cacher le manque d’attractivité de son offre Freebox, et évoque même directement « les promotions et la baisse de prix de ses compétiteurs », en référence à l’offre Bbox à prix cassé (19,99 €/mois) qui réalise un véritable carton.

Et, en effet, Free n’a recruté que 24 000 abonnés fixes sur le 2è trimestre 2014 ; une contre-performance assez radicale face aux 102 000 nouveaux utilisateurs revendiqués par Bouygues sur la même période. Alors que la Révolution a longtemps servi de moteur à la croissance de Free, le besoin de l’arrivée d’un nouveau modèle de Freebox se fait maintenant bien sentir…

Sur le mobile, en revanche, l’opérateur peut garder le sourire : Free Mobile affiche 460 000 abonnés supplémentaires sur le trimestre, pour un parc d’abonnés qui franchit la barre des 9 millions.


Au total (fixe et mobile), le groupe Iliad revendique désormais un nombre d’abonnés proche des 15 millions, et un chiffre d’affaires semestriel de plus de 2 milliards d’euros. Il se fixe désormais pour objectif d’atteindre une part de marché de 25%, aussi bien sur le fixe que sur le mobile, à terme ; et prévoit d’atteindre une impressionnante couverture de 50 % de la population en 4G avant la fin de l’année 2014.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.