Free recrute 100 000 nouveaux abonnés au T2 2011

17

Free annonce avoir recruté, lors du second trimestre 2011, quelques 100 000 nouveaux abonnés (nets de résiliations). L’opérateur conserve ainsi sa place de leader sur le recrutement ADSL, acquise au début de l’année…

Le succès commercial de la Freebox Révolution se confirme et permet à Free de renouer avec le succès : sur l’ensemble du 1er semestre 2011 (T1+T2), la marque a ainsi accueilli 276 000 nouveaux abonnés, monopolisant 36% des recrutements sur l’ensemble du marché !

Le groupe Iliad, dans sa globalité, reste en revanche pénalisé par l’important taux de résiliations (churn) rencontré sous la marque Alice : ce trimestre, le FAI perd encore 44 000 abonnés nets. On peut cependant estimer que près de la moitié d’entre eux se sont simplement rendus chez Free grâce aux conditions de migration avantageuses mises à leur disposition…

30 juin 2011 30 juin 2010 30 juin 2009
Nombre total d’abonnés haut débit 4 717 000 4 514 000 4 371 000
— Free 4 245 000 3 903 000 3 589 000
dont migrations Alice vers Free 44 000
— Alice 472 000 611 000 782 000
Abonnés dégroupés en % du total 90,8% 87,5% 81,2%

Côté financier, Iliad affiche toujours une certaine solidité, et vante notamment une « Marge d’Ebitda record de 40% au 1er
semestre 2011 »
et un « Free Cash Flow à l’équilibre »… ce qui lui permet de maintenir un objectif de doublement du chiffre d’affaires à l’horizon 2015.

Les objectifs du groupe sont enfin maintenus :

  • dans le cadre du déploiement de son réseau FTTH, le Groupe prévoit :
    • de raccorder environ 100 000 abonnés FTTH d’ici fin 2011 ;
    • de couvrir horizontalement 4 millions de foyers à fin 2012.
  • dans le cadre du projet mobile il est prévu :
    • de couvrir 27% de la population française avec le réseau Free Mobile d’ici le mois de janvier
      2012,
    • un lancement commercial début 2012.
  • L’objectif de part de marché Haut Débit fixe à long terme est de 24%-25%

Pour plus d’informations, consultez les documents publiés en ligne ce matin sur iliad.fr.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

17 commentaires

  1. "On peut cependant estimer que près de la moitié d’entre eux se sont simplement rendus chez Free" mauvaise estimation : 516 000 (mars 2011) - 472 000 (juin 2011) = 44 000 La totalité des résiliations Alice est allée chez Free.

  2. fredroy a écrit :
    "On peut cependant estimer que près de la moitié d’entre eux se sont simplement rendus chez Free" mauvaise estimation : 516 000 (mars 2011) - 472 000 (juin 2011) = 44 000 La totalité des résiliations Alice est allée chez Free.
    Il y en avait déjà 22000 fin T1 2011, c'est un résultat cumulé, j'ai fait une petite soustraction. Après c'est difficile de donner des résultats extrêmement précis, puisqu'on peut évidemment imaginer qu'il y a eu des nouveaux arrivants ainsi que de vraies résiliations dans le trimestre. Mais dans l'ensemble, "environ" la moitié des pertes d'Alice sont partis directement chez Free.

  3. Le succès de la révolution ne se dément pas, c'est uen super nouvelle.

    Côté financier, Iliad affiche toujours une certaine solidité, et vante notamment une « Marge d’Ebitda record de 40% au 1er semestre 2011 »
    Le genre de chose qu'il ne faudra pas oublier de rappeler quand Free (ou tout autre FAI) voudra faire croire que les fournisseurs de contenus doivent payer pour la bande passante car le FAI ne peut pas faire face tout seul aux frais d'interconnexion.

  4. ynos a écrit :
    Le succès de la révolution ne se dément pas, c'est uen super nouvelle.
    Côté financier, Iliad affiche toujours une certaine solidité, et vante notamment une « Marge d’Ebitda record de 40% au 1er semestre 2011 »
    Le genre de chose qu'il ne faudra pas oublier de rappeler quand Free (ou tout autre FAI) voudra faire croire que les fournisseurs de contenus doivent payer pour la bande passante car le FAI ne peut pas faire face tout seul aux frais d'interconnexion.
    D'un autre côté, la marge des fournisseurs de contenus est sans doute encore plus grande...

  5. ynos a écrit :
    Le succès de la révolution ne se dément pas, c'est uen super nouvelle.
    Côté financier, Iliad affiche toujours une certaine solidité, et vante notamment une « Marge d’Ebitda record de 40% au 1er semestre 2011 »
    Le genre de chose qu'il ne faudra pas oublier de rappeler quand Free (ou tout autre FAI) voudra faire croire que les fournisseurs de contenus doivent payer pour la bande passante car le FAI ne peut pas faire face tout seul aux frais d'interconnexion.
    Je ne voit pas trop le rapport, c'est pas parce que tu gagnes 10000 euros par mois que tu doit accepter que ton boulanger te vende une baguette de pain a 10 euros non ?

  6. Free_me a écrit :
    Le succès de la révolution ne se dément pas, c'est uen super nouvelle.
    Côté financier, Iliad affiche toujours une certaine solidité, et vante notamment une « Marge d’Ebitda record de 40% au 1er semestre 2011 »
    Le genre de chose qu'il ne faudra pas oublier de rappeler quand Free (ou tout autre FAI) voudra faire croire que les fournisseurs de contenus doivent payer pour la bande passante car le FAI ne peut pas faire face tout seul aux frais d'interconnexion.
    Je ne voit pas trop le rapport, c'est pas parce que tu gagnes 10000 euros par mois que tu doit accepter que ton boulanger te vende une baguette de pain a 10 euros non ?
    Ce n'est pas ce qui est dit : Si ton boulager se faisait 40% de marge sur sa baguette, il n'y a pas de raison qu'il fasse payer le meunier parce que la farine lui coute cher à transporter

  7. Free_me a écrit :
    Je ne voit pas trop le rapport, c'est pas parce que tu gagnes 10000 euros par mois que tu doit accepter que ton boulanger te vende une baguette de pain a 10 euros non ?
    Non, mais quand le boulanger répète à qui veut l'entendre - tendance méthode Coué - que s'il ne m'augmente pas sa baguette à 10 euros il fera faillite et que je ne pourrai plus manger de pain, ça donne au moins quelques éléments objectifs pour contrer son argumentation fallacieuse et refuser l'augmentation ainsi présentée. Dans le monde des télécoms, on appelle ça pudiquement "segmenter l'offre", et/ou moins pudiquement "proposer volontairement des peerings pourris avec YouTube, Cogent ou autre". Un peu comme si ton boulanger cuisait volontairement de moins en moins son pain en prenant prétexte que son four lui coûte de plus en plus cher alors qu'en fait sa marge augmente et que son four n'a jamais été aussi rentable.

  8. doppel a écrit :
    Ce n'est pas ce qui est dit : Si ton boulager se faisait 40% de marge sur sa baguette, il n'y a pas de raison qu'il fasse payer le meunier parce que la farine lui coute cher à transporter
    Ca c'est le second aspect et tu l'as dit mieux que je ne l'aurais fait ;)

  9. Beau recrutement de la part de free, par contre l'érosion de la marque Alice me fait douter de son avenir en France. Je ne sais pas combien de temps encore free a encore le droit d'utiliser cette marque (j'avais cru comprendre qu'il y avait un accord pour l'exploitation de la marque pour quelques années, mais qu'après telecom Italia pouvait éventuellement ne pas le renouveler), mais j'ai quand même cette impression qu'ils n'ont pas spécialement envie de conserver cette marque ad vitam aeternam.

  10. un simple freenaute le

    Ce sera probablement encore pire au T3 puisqu'ils ont envoyé des mails aux aliciens pour proposer de passer chez Free (avant il fallait chercher soi-même).

  11. Réagir sur le forum