Données personnelles : l’UFC-Que Choisir porte plainte contre Free

22

Jamais 2 sans 3

L’UFC-Que Choisir a déposé une nouvelle plainte à l’encontre de Free, soit la troisième en moins d’un an. Après s’en être pris à sa hotline, puis à ses conditions générales de vente, l’association de consommateurs, décidément très remontée contre le FAI, s’attaque à sa gestion des données personnelles.

Cette plainte, déposée en réalité fin novembre (mais tout juste rendue publique), accuse Free de ne pas respecter suffisamment le droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données personnelles que la loi lui impose pourtant de faire appliquer. Tout client doit en effet être en mesure de consulter son dossier personnel et exiger des modifications et/ou suppressions.

La CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés), spécialiste dans ce type de problématiques, a été saisie par la même occasion.

Free n’est toutefois pas seul à être accusé de mauvaise volonté. D’autres sociétés ont été l’objet d’une plainte similaire de la part de l’association : Casino, Champion, Monoprix, Sephora, Tele2Mobile, VirginMega et enfin le site de commerce en ligne Becquet.

Interrogée à ce sujet, Catalina Chatellier, juriste pour l’UFC-Que choisir, confirme l’information : « nous avons effectivement déposé ces huit plaintes. Contre Free, nous avons plusieurs procédures en cours relative à l’assistance téléphonique, l’offre triple play, la hotline. Une procédure au pénal est en cours d’instruction, une autre en vue de la suppression des clauses abusives et deux procédures menées par les associations locales devant les juges de proximité ». N’en jetez plus !

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

22 commentaires

  1. free a décidément beaucoup de problèmes et se soucie vraiment très peu de ses clients heureusement que l'UFC et la CNIL sont là pour veiller au grain. Avant de se lancer dans le mobile, ils ont vraiment intérêt à changer leur fusil d'épaule.

  2. Et dire que des millions de personnes racontent leur vie sur Facebook.... Les mêmes se plaignent que FREE (ou d'autres) stockent leur adresse ou leur numéro de téléphone. Perso je suis chez FREE et je ne vois pas en quoi ils "violent" ma vie privée. L'email donnée pour l'inscription n'a JAMAIS fait l'objet d'un seul envoi publicitaire. L'UFC que choisir devrait se concentrer sur les vrais problèmes des consommateurs : les PRIX ! Par ailleurs, personne ne se soucie des millions de numéros de carte bancaires (avec code confidentiel au verso) donnés lors de réservation d'hôtel ou de locations de voitures. Informations stockées sur de simples cahiers sans aucune protection. Si chacun faisait un peu plus attention à ses informations privées, on serait bien plus tranquilles au quotidien. Avec ou sans les procédures judiciaires de l'UFC QUE CHOISIR.

  3. @ Castera : Sauf que le problème concerne le doit de rectification et de suppression. Il faut savoir que chez Free, Alice, Chez.com, ... Bref, sur l'ensemble des services Free, la modification de l'e-mail de référence est tout bonnement impossible. Resultat, si our une raison ou pour une autre l'e-mail d'inscription n'existe plus, t'es dans la mouise jusque au coup. Je sais de quoi je parle, je SUIS dans cette situation !

  4. L'UFC c'est des américains... Au lieu de discuter, ils portent plainte, c'est sûr ça leur rapporte... Ils nous font chier, qu'ils investissent plutôt leur énergie dans les nouvelles technologies comme au hasard ds la Fbx 6 lol voir même la fibre optique (moins nouveau mais d'actualité)... Là oui y'aura un vrai plus pour l'ensemble des consommateurs...

  5. castera a écrit :
    Et dire que des millions de personnes racontent leur vie sur Facebook.... Les mêmes se plaignent que FREE (ou d'autres) stockent leur adresse ou leur numéro de téléphone.
    Sans aucun rapport. D'abord, rien ne dit que ce soit les mêmes. Ensuite, chacun est libre de donner sur lui même les informations qu'il juge devoir donner. Les utilisateurs de Facebook et autres trucs du même genre s'en mordront forcément les doigts un jour. C’est leurs affaires, mais personne ne les oblige à quoi que ce soit.
    Les lois ne sont pas faites en fonction de votre petit cas particulier, mais de cas généraux.
    L'UFC que choisir devrait se concentrer sur les vrais problèmes des consommateurs : les PRIX !
    Bien heureusement, les associations de défense des consommateurs n'ont pas une vision aussi étriquée. Les atteintes aux consommateurs sont multiples. Sont aussi concernés les clauses abusives, les pubs mensongères, les vices cachés, les ventes forcées, les lois protégeant abusivement les vendeurs et aussi les atteintes à la vie privée en ce qui concerne les fichiers prospect et clients.
    Par ailleurs, personne ne se soucie des millions de numéros de carte bancaires (avec code confidentiel au verso) donnés lors de réservation d'hôtel ou de locations de voitures. Informations stockées sur de simples cahiers sans aucune protection. Si chacun faisait un peu plus attention à ses informations privées, on serait bien plus tranquilles au quotidien. Avec ou sans les procédures judiciaires de l'UFC QUE CHOISIR.
    Encore une fois aucun rapport. En quoi le fait que certains trichent et fraudent sans se faire prendre, devrait être un argument pour un laisser-faire généralisé ?

  6. Bigou a écrit :
    Bref, sur l'ensemble des services Free, la modification de l'e-mail de référence est tout bonnement impossible. Resultat, si our une raison ou pour une autre l'e-mail d'inscription n'existe plus, t'es dans la mouise jusque au coup.
    Heu... - allez sur http://subscribe.free.fr/login/ - rentrez votre identifiant ADSL et le mot de passe associé - cliquez sur "Mon Abonnement" - cliquez sur "Modifier mon email de contact"

  7. Hasard du calendrier, je viens à l'instant de recevoir un appel du CIC (dont je ne suis pas client) sur mon numéro freebox (J'ai gardé mon abo et mon numéro FT). Le hic, c'est que mon numéro de freebox a toujours été en mode "opposé au marketting direct"... et je l'ai même fait retirer de l'annuaire il y a un mois... Donc effectivement, la protection des données personnelles est une notion très très vague pour free...

  8. On retrouve ci-dessus la réflexion crétine et parfaitement puante qui critique ceux qui portent plainte, en évoquant ce qui se passe aux Etats-Unis. Cela n'a rien à voir : d''une part parce que l'UFC est très frileuse et que ces récentes actions sont des nouveautés. D'autre part, parce qu'elles sont fondées sur des dossiers solides, qui ont déjà entraîné une enquête des pouvoirs publics. S'il faut reprocher quelque chose à l'UFC, c'est d'avoir tant attendu !

  9. Mort de peur Que choisir porte plainte et encore plainte et encore plainte On a vu le résultat pour l'entente sur les prix des téléphonies mobiles Comme combien ça a baissé les prix et comme combien les contrats sont plus clairs Par pitié, vite, un vrai syndicat des consommateurs

  10. Tu n'as pas bien compris ce que c'est que porter plainte. Il ne s'agit pas de réclamer une réduction de tarif mais de faire respecter la loi, ce qui n'est pas la même chose. Sur une autre affaire, le juge a accepté d'instruire une plainte au pénal : ne crois-tu pas qu'il a de bonnes raisons ?

  11. Réagir sur le forum