Sous l’ère Niel, Salt rentabilise mais peine à séduire

1

Ex-Orange Suisse, l’opérateur Salt a communiqué ses résultats pour le premier semestre 2016. L’occasion de voir comment se porte l’opérateur vaudois, sous la coupe de Xavier Niel depuis 2015.

Sur l’ensemble du premier semestre, la prestation n’est pas brillante pour Salt qui affiche une perte nette de 119 000 clients. L’hémorragie provient essentiellement du parc prépayé de l’opérateur, que la croissance molle du parc d’abonnés ne parvient pas à compenser.

Cependant, il semblerait que la priorité soit à la rentabilisation. Après avoir fait la chasse aux coûts (et un plan de départs volontaires organisé par le nouveau propriétaire), l’opérateur affiche une rentabilité en hausse au deuxième trimestre : son EBITDA progresse ainsi de 8 %, à 107 millions de francs suisses.

Source : Le Temps

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

1 commentaire

  1. Réagir sur le forum