Fondation Free : 9 projets en lien avec la cohésion sociale dans les quartiers prioritaires

0

Depuis 2006, la Fondation d’entreprise Free est engagée dans la lutte contre la fracture numérique et soutient chaque année, via deux appels à projets externes, des associations de toutes tailles engagées sur des problématiques sociétales spécifiques. 

Ces associations, dont les projets s’appuient sur des outils en lien avec le numérique, reçoivent un soutien financier et technique de la Fondation. Ce sont ainsi plus de 370 projets qui ont été soutenus en 16 ans.

Cette année, la Fondation a souhaité soutenir des projets sur le thème de la création de lien social dans les quartiers prioritaires via la médiation culturelle numérique. 

Le comité de sélection, constitué de collaborateurs des différentes filiales du Groupe iliad, a retenu 9 projets parmi les nombreux dossiers reçus. Les projets sélectionnés ont été présentés aujourd’hui, lors d’une rencontre au siège du Groupe iliad, réunissant associations et collaborateurs du Groupe.

Culture, lien social et quartiers prioritaires au coeur des projets.

Le domaine de la culture, et plus particulièrement du divertissement, a en effet été très impacté par la crise sanitaire, et alors que les pratiques individuelles (vidéo, jeux vidéo…) ont connu une importante progression, l’élaboration collective de projets créateurs de lien social (spectacle vivant, concerts, réalisation audiovisuelle…) a fortement reculé.

Dans ce contexte, la Fondation Free a choisi cette année d’apporter son soutien aux associations qui œuvrent à renforcer le lien social et culturel dans les quartiers prioritaires de la ville. Cet appel à projets récompense les initiatives qui s’appuient sur des outils numériques pour créer des lieux d’échanges entre les habitants des quartiers prioritaires autour de projets culturels et artistiques, comme la réalisation de films ou la création de médias locaux.

Les lauréats sont :

Lecture Jeunesse qui lance Numook, un dispositif innovant pour développer la lecture, l’écriture et la confiance en eux des adolescents grâce au levier numérique, en les engageant dans la création collective d’un ebook.

Horizome et son tiers-lieu « Pépinière² » du quartier de Hautepierre à Strasbourg, dédié au pouvoir d’agir, à l’innovation sociale et à l’inclusion numérique. L’association a créé une plateforme de podcasts, un webzine sur la transition alimentaire durable, un studio d’enregistrement et une websérie.

Ghett’Up pour sa plateforme numérique déployée autour de la websérie documentaire « Nos Daron.ne.s », vecteur de transmission intergénérationnelle, et des ateliers pédagogiques autour de l’acquisition de compétences essentielles et le renforcement du lien parental.

Radio Grenouille, média marseillais, qui lance Radio Belle de Mai, pour permettre aux habitants de ce quartier de découvrir, pratiquer et animer un programme radiophonique via des ateliers de médiation et des plateaux radio publics avec un comité éditorial composé d’habitants et de structures locales.

UnVsti, centre social qui anime Saint-Brieuc TV, outil incontournable de la participation des habitants à la vie de leur quartier. Son objectif est de permettre aux habitants et aux acteurs locaux de s’exprimer, de valoriser tout leur potentiel, de s’initier aux métiers du journalisme et de promouvoir l’égalité sociale ainsi que l’accès à l’information.

MIRA (Mémoire des Images Réanimées d’Alsace), cinémathèque régionale numérique. L’association lance Hors-champ dans le quartier du Neuhof à Strasbourg, qui propose à un groupe d’habitants de contribuer à la collecte, au traitement puis à la valorisation d’archives de cinéma amateur issues de leur quartier.

Cultures du Cœur Pays de la Loire et son projet Tessellations, qui forme de jeunes reporters issus des quartiers prioritaires du Mans sur la thématique du patrimoine local, des ateliers et des visites de découverte du patrimoine, en travaillant les thématiques de la géographie, des sciences et de la nature.

Les Cités d’Or et le programme Cyber-citizen à travers lequel les habitants des quartiers prioritaires de la métropole lyonnaise sont accompagnés pour devenir des médiateurs culturels sur la base de leurs propres productions culturelles grâce à la contribution de jeunes en Service Civique.

ESSTEAM, association qui a créé une Web TV, outil d’apport pédagogique, d’éducation aux médias et de développement de compétences. Le projet vise la constitution d’un collectif de jeunes des quartiers prioritaires de Tourcoing pour qu’ils se forment aux métiers du journalisme et deviennent reporters pour la Web TV.

Share.

About Author

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Comments are closed.