BFM Business demande une rémunération aux opérateurs

6

C’est la mode pour les chaînes de télévision : après TF1 et M6, c’est au tour de BFM Business d’exiger une rémunération pour continuer à proposer son signal aux distributeurs.

Alain Weill, président d’Altice Media (à la tête de BFM Business), a annoncé un véritable changement de modèle pour sa chaîne lors d’une intervention publique à Paris, lundi. Jusque là uniquement tirés de la publicité, les revenus de la chaîne pourraient changer du tout au tout : « on essaye de convaincre les distributeurs d’accepter de rémunérer cette chaîne, car nous considérons que c’est un modèle d’avenir pour des chaînes aussi pointues que celle-là ».

Contrairement à TF1, M6, ou même les chaînes France Télévisions qui ont récemment fait polémique, BFM Business n’est pas disponible sur la TNT. Elle ne peut compter que sur les opérateurs satellite, câble, ADSL et fibre pour sa diffusion. Le pari est donc risqué, d’autant que les opérateurs se sont déjà opposé en bloc au principe d’une rémunération face aux demandes de TF1

SFR ne payera que sous conditions

La situation est singulière, puisque BFM Business est une chaîne du groupe Altice, également propriétaire de… SFR. À première vue, on pourrait penser qu’Altice profite de l’occasion pour « récupérer » SFR Business, face au refus prévisible des opérateurs concurrents, en la rendant exclusive au bouquet SFR. L’exclusivité est la nouvelle marotte du groupe, pour laquelle il a opté afin de distribuer ses chaînes les plus récentes, comme BFM Paris, MyCuisine ou Altice Studio.

Mais la situation est plus complexe : « SFR ne veut pas rémunérer cette chaîne s’il n’y a pas d’autres opérateurs qui la rémunèrent aussi », précise Alain Weill. Pas d’exclu en vue pour BFM Business, donc. À charge pour Altice de convaincre Free, Orange, Canal+ et consorts de débourser… alors que lui même a refusé de mettre la main à la poche, pour TF1. Une situation ubuesque.

Source : Les Échos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

6 commentaires

  1. Freenews a écrit :

    La situation est singulière, puisque BFM Business est une chaîne du groupe Altice, également propriétaire de… SFR

    <a href="https://www.freenews.fr/?p=27040">Lire l'article</a>


    Pas plus singulière que le fait que Bouygues est à la fois propriétaire de TF1 et Bouygues Telecom.

    La seule chose réellement singulière est que cette chaîne n'est pas diffusée sur la TNT et donc a déjà une audience ridicule.

  2. Ils ne comprennent pas que ça augmenterait le coût des abonnements. Ca ne favoriserait pas plus leur intérêt car les gens déserteraient une chaine à l'audience déjà très faible.
    Ou alors il faudrait la mettre sur un bouquet payant, au moins les gens savent pourquoi ils payent.
    Je ne pense pas qu'un opérateur télécom/internet soit là pour faire la collecte et le financement de chaines télé.

  3. Freenews a écrit :

    C’est la mode pour les chaînes de télévision : après TF1 et M6, c’est au tour de BFM Business d’exiger une rémunération pour continuer à proposer son signal aux distributeurs. Alain Weill, président d’Altice Media (à la tête de BFM..


    Bonjour à tous  :)

    Ben voyons...Enfin, l'espoir fait vivre comme l'on dit  ;)

    Tiens, je sens que je viens d'avoir une idée Gé-niale  ::)

    Dans le genre complètement n'importe quoi.
    Moi je vais écrire à certaines chaines du P.A.F. pour demander une rémunération, allez, soyons fous, à titre de dommages.

    A TF1 d'abord, pour elle ou certaines des chaînes de son groupe qui commencent leurs programmes avec régulièrement 15-20 minutes de retard.

    Puis tiens...M6 dont elle ou les chaînes de son groupe diffusent des séries entières dans un joyeux désordre chronologique, également avec un retard régulier.

    Et puis...et puis...blah blah blah etc...

    Bien sur, je plaisanteuuuuuuuuu  :P

    Quand vous comprendrez, messieurs, que les consommateurs/clients que nous sommes en ont marre de vos petits arrangements entre ennemis, si rarement au bénéfices des "téléspectateurs"... :o

  4. Nous payons déjà en supportant la pub + le surcoût marketing des produits.

    Que les opérateurs fassent preuve d'intelligence sur le sujet : chaque abonnement box inclus 10 jetons. Les chaines payantes coûtent entre 1 et 5 jetons.
    Donc inclus nous aurions les chaines gratuites + les chaines payés en jeton. Un jeton supplémentaire coûtant x Euros. Choix modifiable chaque mois.

    Ainsi si TF1/M6/BFM veulent devenir payantes et bien à nous de choisir. Nous verrons bien qui va s'abonner à BFM Business ou SciFi avec ses jetons :-)

  5. bavoilà,
    ces gens là n'ont pas compris qu'ils squattent l'internet en fait dès qu'ils quittent les râteaux de la TNT ou de la radio.
    Depuis quand les squatteurs veulent faire payer les propriétaires des lieux ?
    C'est quand même le monde à l'envers .
    C'est à eux de faire payer la part de débit qu'ils pourrissent sur le net.
    Mais en fait non,
    les faire payer irait contre la neutralité du net car ils pourraient demander alors des parts de débit réservées, ce qui est impensable.
    Il ne reste donc plus qu'à les laisser prendre l'air sur les râteaux, ce sera déjà un gros cadeau.

  6. Réagir sur le forum