La Freebox Mini 4K est-elle un « caprice de Xavier Niel » ?

7

La sortie de la Freebox Mini 4K en mars a surpris plus d’un observateur, alors que Free tenait jusque là un discours résolument anti-Android…

Publiquement opposé à Google et à son système d’exploitation Android, Free l’a été, plus d’une fois. Ainsi, en octobre dernier, Maxime Lombardini estimait qu’équiper sa box d’Android n’était « ce n’est pas une bonne idée, c’est laisser les clés à Google ». C’était à peine six mois avant l’annonce de la Freebox Mini 4K, tout premier boîtier Android TV sur le marché après celui de Google itself, et la grande réconciliation entre Free et Google sur le peering.

Selon les informations d’iGeneration, qui consacre un mini-dossier à Free, ce revirement aurait bien une explication. Bien décidé à riposter à Bouygues Telecom et à sa Bbox Miami, Xavier Niel aurait imposé le développement de cette box Android à des équipes qui étaient majoritairement « opposées à l’idée ». Le site affirme que la Freebox Mini 4K a été perçue comme « un caprice de Xavier Niel » au sein des équipes de l’opérateur…

Pour iGen, cette précipitation pourrait également expliquer les défauts de jeunesse de la box, dont un certain nombre d’instabilités. Ce n’est pourtant pas une exclusivité : on se souvient que la Freebox Révolution avait, elle aussi, été initialement livrée avec un firmware bancal, avant de s’améliorer au fil des mises à jour jusqu’à devenir la box que l’on connaît aujourd’hui.

Bien entendu, cette version des faits n’a pas été confirmée et il convient de la prendre avec les pincettes de rigueur.

Source : iGeneration

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

7 commentaires

  1. Caprice ou pas, c'était indispensable de couper l'herbe sous le pied de ceux qui voulaient concentrer la communication sur "la première offre triple play avec tout Google sur votre TV". La marque est déjà portée, s'intègre dans un éco-système déjà bien implanté ("si j'ai acheté sur mon smartphone, ça passe sur ma TV") et assure un suivi supérieur aux applis de la Freebox Revolution, car les développeurs sont déjà actifs et savent qu'ils peuvent rentabiliser un projet sur Android TV.
    A eux de montrer maintenant, avec la V7, qu'on peut proposer une alternative "maison" acceptable.

  2. "on se souvient que la Freebox Révolution avait, elle aussi, été initialement livrée avec un firmware bancal"
    On se souvient surtout, JE me souviens surtout, que tout ce qu'à lancé Free était livré bancal.
    Du coup je suis parti. Merci Free :-)


  3. Bancal cela résume bien les neufs ans où je suis resté abonné, et pourtant j'étais dégroupé et à 100m du DSLAM. Moi aussi je suis parti et depuis tout va bien.

  4. N'empêche, ça reste très bien joué. La base d'applis Android est très importante et les gens s'y sont habitués. On aime ou on n'aime pas Google (perso j'aime pas trop) mais le résultat est là : une interface qui marche bien et qui ne cesse de s'améliorer, sans parler de la convergence mobile/tablette/TV. Par ailleurs, Android TV supporte bien le 4k.
    Nvidia sort d'ailleurs aux US en ce moment la console Nvidia shield qui est un peu une freebox mini (+ un gros GPU pour faire console de jeux) avec également Android TV + 4k. Il y a clairement une mouvance dans ce sens.

  5. Je ne suis pas du tout fan de l'univers Android. Alors dans une box...
    Par contre, je trouve cela finement joué: D'une part, Free a misé sur Android TV pour sortir une offre orientée vers le non premium, histoire d'indiquer qu'utiliser un OS tiers, c'est moins d'implication de la part des équipes internes, et donc une maitrise moins importante.
    D'autre part, cela a certainement du jouer dans les négociations pour gérer le peering avec google. Du donnant-donnant on va dire.
    Après, concernant la v7, Os Google ou non, Free a intérêt à fournir un équipement vraiment différenciant, car, qu'on aime ou pas Android TV et les défauts actuels, sur le papier, le boitier est très bien équipé, et les quelques différences avec la freebox revolution ne sont pas aussi importantes que cela pour le consommateur de base (Lecteur bluray de toute façon pas vraiment parfaitement fonctionnel, absence de disque dur facilement compensable, applications Free store oubliables...).
    A voir donc.

  6. Réagir sur le forum