Free veut migrer ses abonnés Freebox en dégroupage partiel vers le dégroupage total

0

Free a envoyé un mail incitant ses abonnés Freebox en dégroupage partiel à migrer vers l’offre en dégroupage total.

Tout comme les derniers utilisateurs Alice, les abonnés en dégroupage partiel sont-ils une espèce en voie de disparition ? C’est ce que semble laisser penser un mail envoyé aux principaux concernés. Dedans, l’opérateur invite l’abonné Free ou Alice en dégroupage partiel à migrer vers une offre Freebox en dégroupage total, « sans frais et sans surcoût ».

Free évoque notamment la fin de la commercialisation des abonnements RTC (téléphonie fixe) chez Orange, qui rendra impossible l’ouverture de nouveaux accès en dégroupage partiel à compter du mois de novembre. Cependant, cela n’empêchera pas les personnes déjà abonnés de continuer à en bénéficier, en principe.

Le dégroupage partiel en sursis

Si la migration n’est pas forcée pour le moment, l’idée est donc bien lancée. Et il n’est pas impossible que Free passe à la vitesse supérieure d’ici quelques mois.

Lors de la journée communautaire #FreeDay2018, en juin dernier, Antoine Levavasseur (directeur du système d’information chez Free) prévenait qu’il fallait se préparer, à terme, à la fin des abonnements en dégroupage partiel. Il faut « se préparer à l’évolution », avait-il indiqué, arguant que le dégroupage partiel représentait des coûts importants pour un nombre d’abonnés très faible chez Free.

À la même occasion, il avait également prévenu de la migration prochaine des derniers abonnés Alice vers une offre Freebox, probablement « d’ici la fin de l’année » 2018. Ces changements forcés s’inscrivent dans le cadre d’une rationalisation et une évolution du réseau d’Iliad, dépeinte comme nécessaire.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum