Samsung se préparerait à désactiver les Galaxy Note 7 encore en circulation

0

Malgré le danger, de nombreux utilisateurs persistent à utiliser le Galaxy Note 7. Samsung envisage une solution drastique…

Le téléphone explosif, largement moqué, a terminé sa carrière sur les étals des commerçants et des opérateurs. Mais pas chez tout le monde : malgré le rappel mondial effectué par Samsung, une majorité d’utilisateurs n’auraient pas encore retourné leur smartphone. Plus d’un million d’unités seraient encore en circulation à l’heure actuelle, selon les estimations du quotidien coréen JoongAng Daily.

Ce n’est pourtant pas faute d’avoir été prévenus. Au-delà de la médiatisation importante autour du problème, à laquelle il est dur d’avoir échappé, Samsung a déployé des mises à jour d’avertissement sur le téléphone. Celles-ci enjoignent l’utilisateur à contacter le SAV, et empêchent de charger totalement la batterie, par mesure de précaution pour limiter les incidents.

Désactiver les téléphones à distance, une première ?

Le constructeur pourrait aller plus loin, en désactivant purement et simplement les téléphones à distance via une nouvelle mise à jour. Selon 01net, le SAV de Samsung France communiquerait désormais aux clients le mot d’ordre : « par mesure de précaution, votre Note 7 va être rendu inactif chez tous les opérateurs dans les prochains jours ».

Une telle mesure serait une première dans l’histoire de la téléphonie mobile, mais elle permettrait à la marque de s’assurer que la phablette récalcitrante ne poserait plus de danger. Tout en forçant la main aux derniers réfractaires à l’échange…

Néanmoins, même au nom de la sécurité, Samsung a-t-il le droit de désactiver purement et simplement les téléphones achetés par les consommateurs ? La loi est complexe. D’aucuns mettent en avant le droit de conserver un produit, même défectueux. Des spécialistes arguent au contraire que la sécurité prévaut dans ce cas. Il existe également une subtilité : rien n’empêcherait les utilisateurs de conserver leur appareil, même une fois « briqué » par la mise à jour (et donc rendu inutilisable).

À l’heure actuelle, la branche communication de Samsung France ne confirme pas les informations du SAV, et affirme continuer à étudier « toutes les options » possibles.

Source : 01net

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum