Revue de presse : la 4G illimitée, une « bonne nouvelle pour la sécurité » ou du « gaspillage » ?

3

Le forfait 4G illimité chez Free Mobile a déchaîné les passions depuis son annonce, hier. Avec, dans le lot, quelques avis qui valent la peine d’être relevés…

On a déjà évoqué, dans un édito, l’avis de quelques analystes qui estiment que la 4G illimitée « ne changera pas grand chose », et n’y voient qu’un simple coup marketing de la part de Free. Une pensée que nous sommes bien loin de rejoindre.

Un autre avis particulièrement critique a été émis, cette fois-ci par un concurrent direct de Free Mobile. Malheur du calendrier, le MVNO Prixtel avait décidé de lancer ses nouvelles « offres ajustables » le même jour. Pour ne pas passer inaperçu, l’opérateur virtuel a donc opté pour une stratégie agressive sur le plan médiatique.

Sur 01net, le PDG de Prixtel, David Charles, n’a pas hésité à dénoncer un « coup marketing génial » de la part de Free. Pour lui, Free peut « tuer le marché de la 4G » et « ralentir les investissements sur la 5G avec son offre ». Cinq ans après le lancement de Free Mobile, le mythe du nouvel entrant destructeur de valeur est toujours bien là…

Il faut dire que, depuis plusieurs mois, Prixtel mise sur une communication bien particulière pour vendre ses forfaits ajustables. Ses spots publicitaires tournent autour d’un slogan, « halte au gaspillage » : sur Twitter, l’opérateur fait même de la provocation en invitant à boycotter les forfaits « avec 100Go que vous n’utiliserez pas ». Gonflé ?

« Une bonne nouvelle pour la sécurité mobile »

À l’opposé, Avast (éditeur de solutions anti-virus bien connues) a salué l’initiative de Free Mobile avec des arguments surprenants, mais non dénués de sens.

Sur son blog, l’éditeur estime qu’en supprimant toute limitation sur l’usage 4G, Free encourage ses abonnés à « se connecter plus souvent avec les données mobiles de leur téléphone et donc moins souvent sur les Wi-Fi publics ». Dans son billet, Avast rappelle que les hotspots Wi-Fi, véritable roue de secours des mobinautes en déplacement, représentent de « nombreux dangers ». Et de citer, notamment, les risques d’interception de données confidentielles par des utilisateurs malveillants.

En libéralisant l’usage de la 4G, Free supprime le besoin de passer par des réseaux Wi-Fi publics, « ce qui est une excellente nouvelle pour la sécurité mobile », conclut Avast.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

3 commentaires

  1. Pas mal le coup de la sécurité...
    Par contre, je serais bien d'accord avec Prixtel... si seulement le prix du forfait ajustable ne rejoignait pas le prix du forfait illimité...

  2. les arguments de prixtel rejoignent les arguments d'autrefois, lors des début de l'adsl ou certains proposaient de l'adsl fixe à faire use limité, tandis que d'autres ont eu l'idée géniale de proposer de l'adsl illimité

  3. Freenews a écrit :

    « ce qui est une excellente nouvelle pour la sécurité mobile », conclut Avast.


    L'ombre d'un doute me survole : Avast propose des solutions uniquement gratuites pour mobile, mais n'y a-t 'il pas là tout de même quelques projets "premium" dans les cartons ?

  4. Réagir sur le forum