Orange menace de suspendre son accord avec Free Mobile

10

L’opérateur historique, visiblement lassé des pannes rencontrées ces derniers jours par le nouvel entrant, menace de suspendre l’accord autorisant Free Mobile à utiliser son réseau.

Orange est clair : dans une déclaration auprès de l’AFP, l’un de ses porte-paroles indique qu’il « n’hésitera pas à sus­pendre » l’accord d’itinérance « si des inci­dents sur le réseau de Free Mobile devaient affec­ter la qua­lité de ser­vice », comme cela a pu être le cas mardi par exemple.

Ce n’est pas la première fois qu’Orange brandit le spectre de cette sanction ultime, au nom de ses propres clients. Néanmoins, un tel recours paraît difficile à envisager : on imagine que les termes du contrat liant Free à Orange ne permettent pas un désengagement aussi simple de l’opérateur hôte, et c’est sans compter le droit à l’itinérance dont bénéficie Free (en 2G).

Source : AFP

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

10 commentaires

  1. Ce n'est plus a démontrer que les problèmes d'appels aux heures de pointes sont exclusivement liés au fait d'être sur une antenne orange en itinérance. Testé et ré-testé de mon coté. A chaque coup on gagne.
    Tut .. tut ... tut ... ;)

  2. Attention suspendre ne veut pas dire résilier le contrat. Mais bon, c'est bien de faire une entrée fracassante sur le marché du mobile, mais ensuite il faut assumer.

  3. C'est du bluff.
    personne n'y croit : [url=http://www.lexpress.fr/actualites/1/economie/free-les-investisseurs-ne-croient-pas-a-la-menace-d-orange_1097266.html]http://www.lexpress.fr/actualites/1/economie/free-les-investisseurs-ne-croient-pas-a-la-menace-d-orange_1097266.html[/url]

  4. Il faudrait surtout que l'opérateur installé qui prend le nouveau en itinérance en soit capable ... d'assumer.
    Or quand avec un téléphone 3G on capte en 2G dans une zone couverte en 3G, on peut raisonnablement douter.

  5. Petite question :
    Oui il y a obligation d'un accord 2G... mais rien n'oblige Orange à le faire ?
    Donc Orange peut très bien annuler le contrat actuel. Il restera alors à relancer une tournée générale pour voir qui accepte de faire la 2G pour Free et le cas échéant si personne ne veut, à l'ARCEP de forcer l'un des 3 réseaux à l'accepter.
    Non ?

  6. Réagir sur le forum