L’abonnée dont la facture en Andorre dépassait les 1000 € a été remboursée par Free

2

Le mois dernier, Que Choisir rapportait ce cas d’une abonnée Free Mobile à la facture exorbitante de 1122,45 € après un court séjour en Andorre…

Après une semaine de vacances en Andorre, l’utilisatrice en question avait écopé d’une facture de 1122,45 €, malgré une utilisation tout à fait raisonnable sur place : 5 SMS envoyés, un MMS reçu et 68 Mo de données consommés. Une situation singulière, suite à un bug : un dispositif se met normalement en place afin de bloquer tout usage hors-forfait au-delà de 50 € par mois. L’abonnée a bien reçu un SMS de Free Mobile l’informant que les 50 € étaient atteints et que le service allait être désactivé ; en pratique, il n’en fut rien.

Aujourd’hui, La Dépêche indique que l’abonnée a obtenu gain de cause auprès de Free. Ce dernier reconnaît l’existence du problème technique, et a consenti à rembourser la facture… soit quelques 1039 euros reversés à l’utilisatrice, après déduction du plancher de consommation de 50 € qui, lui, reste dû.

Des tarifs toujours ultra-élevés en Andorre

Si ce problème particulier est résolu, les tarifs pratiqués par Free Mobile en roaming en Andorre continuent de poser question. Généralement raisonnable sur le hors-forfait, l’opérateur pratique des tarifs assez hallucinants dans la petite principauté : 3 € la minute d’appel, 9,60 € le MMS et 16 € le mégaoctet. Ainsi, Free Mobile est de loin l’opérateur le plus cher depuis cette destination.

En pratique, rien ne l’empêche d’afficher de tels tarifs, puisque l’Andorre ne fait pas partie des pays membres de l’Union européenne. Free n’est donc pas tenu d’y appliquer le roaming gratuit valable dans l’Union depuis le mois de juin. Néanmoins, ces tarifs restent particulièrement élevés. À titre de comparaison, SFR facture le mégaoctet supplémentaire 0,24 € sur ses forfaits 4G en Andorre, tandis que la destination est incluse aux forfaits Orange, ainsi que le dénonçait Que Choisir en octobre.

Avant sa nouvelle grille tarifaire du 1er janvier 2016, Free Mobile traitait l’Andorre comme un pays de l’UE. Soit (à l’époque) 0,06 € la minute, 0,19 € le MMS et 0,19 € le mégaoctet.

Source : La Dépêche

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

2 commentaires

  1. On trouve ces tarifs hallucinants mais il y a quelques années, ces tarifs étaient la règle: SFR en 2010 indiquait, par exemple 0.25€/10ko en France !  Soit 25€/Mo et ça n'avait rien d'exceptionnel. Les appels hors forfait en France étaient à 0.50€ avec Mobicarte et 2€/minute en Europe proche.
    Je trouvais ces tarifs hallucinants mais les opérateurs disaient que ça correspondait au coût et qu'ils ne pouvaient pas les baisser significativement !

    Voilà ce qu'à apporté Free !

  2. Ne pas rembourser les 50€?! Franchement c'est pingre et ils n'étaient plus à ça près!!... Au Nicaragua où j'étais cet été, j'ai souscrit un forfait data Sosh à 29€ et il a tardé a être activé malgré un SMS (ambigu), donc hors forfait... Plus quelques coups de fils... Bref 67€ hors-forfait... Puis j'ai oublié mon téléphone dans un taxi, et il a fallu appeler Orange pour suspendre la ligne puis se connecter pour récupérer un code de sécurité sur les factures... Procédure lourde et pas pratique, que j'ai du faire du mobile de ma copine, qui a eu 50€ hors forfait... En gueulant un peu en disant que leur procédure était lourde complexe et la ré-activation et demande de nouvelle SIM idem, Orange m'a remboursé 70€ et la nouvelle carte SIM était gratuite... même mes coups de fils qui n'avaient rien à voir, et même s'il y avait aussi un plafond de 40€...

  3. Réagir sur le forum