Free Mobile : l’activation de la 4G 700 MHz a débuté à Paris

0

Sans annonce ni tambours, Free Mobile a débuté l’activation de ses premières antennes 4G 700 MHz, ce mardi, à Paris.

Il semblerait que Free Mobile commence à exploiter ses fréquences basses 700 MHz, héritées de la TNT. Lors de la mise aux enchères de ces précieuses gammes de spectre, en novembre dernier, il avait mis sur la table 932 millions d’euros pour décrocher deux lots de fréquences (de 5 MHz duplex chacun), soit autant qu’Orange.

Quatre antennes repérées, beaucoup plus en chemin ?

Grâce à la vigilance du site RNC Free Mobile et à sa communauté, quatre activations ont été relevées à Paris aujourd’hui — dont une directement au siège social de Free, rue Ville-L’Évêque.

Si cela paraît bien peu, ce sont tout de même les premières traces d’une utilisation du 700 MHz hors de la zone d’expérimentations de Free (Tarbes et son agglomération), où Free détenait déjà trois supports de test 700 MHz. Et il semblerait que de nombreuses autres antennes soient déjà activées, et ne demandent plus qu’à être fichées au répertoire.

Cette première série devrait marquer le feu vert pour de nouvelles salves d’activations sur le territoire ces prochains mois, voire semaines.

Vers une meilleure couverture 4G

Principal attrait des fréquences 700 MHz exploitées par Free : en tant que fréquences « basses », elles portent plus loin que les fréquences 1800 et 2600 MHz utilisées jusque là par l’opérateur en 4G. Elles ont également la qualité de mieux pénétrer à travers les murs, ce qui leur assure une meilleure réception « indoor », à l’intérieur.

En contrepartie, le débit maximal offert n’est pas aussi impressionnant. Les fréquences 700 MHz ne trouvent donc tout leur intérêt qu’en conjonction d’autres fréquences. En clair, si le 700 MHz ne devrait pas bouleverser les usages côté débits chez Free, il devrait en revanche apporter de vraies améliorations côté qualité de service et stabilité.

Encore peu de téléphones compatibles

Cette nouvelle mérite toutefois quelques précisions. Rappelons que la 4G 700 MHz n’est pas encore gérée par l’ensemble des smartphones commercialisés sur le marché. Si la part des nouveaux appareils compatibles tend à s’améliorer au fil des mois, il faut rester vigilant au moment de l’achat. Même chez Free Mobile, la plupart des smartphones proposés sont encore incompatibles 700 MHz.

Nous vous invitions déjà, il y a peu, à anticiper l’arrivée du 700 MHz en n’achetant, dès à présent, que des smartphones compatibles. On ne peut donc que réitérer, à plus forte raison, ce conseil. Pour cela, (re)lisez notre dossier :

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum