Free Mobile : en 2017, l’itinérance est limitée à 1 Mbps

16

En ce début d’année 2017, les limitations progressives de débit chez Free Mobile, sur l’itinérance d’Orange, se poursuivent.

Annoncées fin juillet, dans une mise à jour des documents de vente de Free Mobile, les restrictions de débit pour les utilisateurs Free sur le réseau d’Orange se poursuivent. Dès aujourd’hui, le débit en download est réduit : il passe de 5 à 1 Mbps, tandis que le débit en upload reste bridé à 448 kbps.

Cette limite devrait rester inchangée pour deux ans, la prochaine échéance étant désormais planifiée pour 2019. Rappelons que le calendrier prévoit plusieurs étapes de réduction du débit, mises en œuvre depuis septembre 2016 et jusqu’en 2020 :

  • Dès septembre 2016 : 5 Mbps en réception, 448 kbps en émission
  • 2017 et 2018 : 1 Mbps en réception, 448 kbps en émission
  • 2019 : 768 kbps en réception, 384 kbps en émission
  • 2020 : 384 kbps en réception et en émission

Une manière de programmer l’extinction de l’itinérance

Ces restrictions ont pour but avoué de mettre fin, de façon progressive, à l’utilisation de l’itinérance. Répondant aux prérogatives de l’ARCEP, qui lui impose un désengagement progressif de l’itinérance Orange d’ici à fin 2020, Free a trouvé la parade pour ne pas avoir à pratiquer d’extinction par zones géographiques. Vivement critiqué par Bouygues Telecom, ce procédé a toutefois reçu le feu vert du régulateur.

Comme nous le soulignions pourtant déjà en septembre, cela ne devrait pourtant pas changer grand-chose à l’usage pour les abonnés Freenautes. En effet, les restrictions d’usage (QoS) déjà en place sur le réseau d’itinérance, et ce depuis maintenant plusieurs années, rendaient déjà ces débits quasi-impossibles à atteindre auparavant. Comme l’avait démontré une étude de 4Gmark en 2014, le débit est déjà extrêmement réduit en pratique en itinérance.

Sur les fichiers multimédia en particulier, repérés grâce à leurs extensions (.mp3, .mov., .avi…), les débits délivrés ne dépassaient pas les 500 kbps de téléchargement en moyenne, avec un taux d’échec très élevé. En comparaison, ces restrictions semblent disparaître sur le réseau propre de Free :

qos_6-c1a38

qos_7-4541b

Sur le papier, on pressent que ces nouvelles dispositions sont surtout là pour fixer un cadre à des pratiques qui existaient déjà auparavant. Et contenter le régulateur des télécoms, à qui Free prouve qu’il entend bel et bien réduire l’usage de l’itinérance, vers une extinction progressive. Pour les abonnés, en revanche, rien ne change.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

16 commentaires

  1. Abonné freemobile de la première heure, je suis de plus en plus déçu par les débits de m.... voire les débits inexistants. C'est franchement catastrophique.
    Sur les 5 abonnements mobiles que nous avions, 3 sont déjà partis à la concurrence. J'ai profité des offres spéciales parfois moins chères pour tester les autres opérateurs.

    Il est maintenant vraiment urgent pour FREE d'offrir un véritable maillage 4G digne de ce nom.

    Ce mécontentement est d'ailleurs énormément partagé autour de moi et bon nombre de mes amis ont également quitté FREE.

    Être le "poil à gratter" des opérateurs mobiles, c'était bien. Cela a permis de réduire notre facture, mais maintenant il faudrait tout de même que la qualité du service soit présente, pas seulement la pléthore des services proposées.

  2. Un réseau ne peut pas se faire en claquement de doigts, donc il y a des endroits moins  bien desservis que d'autres. En conséquence, certains partent quand d'autres arrivent.Pour le moment le solde était positif, est-ce que cela va durer?

  3. zygwi a écrit :

    Abonné freemobile de la première heure, je suis de plus en plus déçu par les débits de m.... voire les débits inexistants. C'est franchement catastrophique.
    Sur les 5 abonnements mobiles que nous avions, 3 sont déjà partis à la concurrence. J'ai profité des offres spéciales parfois moins chères pour tester les autres opérateurs.

    Il est maintenant vraiment urgent pour FREE d'offrir un véritable maillage 4G digne de ce nom.

    Ce mécontentement est d'ailleurs énormément partagé autour de moi et bon nombre de mes amis ont également quitté FREE.

    Être le "poil à gratter" des opérateurs mobiles, c'était bien. Cela a permis de réduire notre facture, mais maintenant il faudrait tout de même que la qualité du service soit présente, pas seulement la pléthore des services proposées.


    Pas mieux. et c'est bien de bridage dont il s'agit. en 4G ça fonctionne bien en 3G/H/H+ = débit nul ! impossible de voir une vidéo.
    à l'étranger pas de souci, car pas de bridage. Les 35 jours "roaming"compris dans mon forfait sont la seule chose qui fait que je reste encore chez Free.... pour combien de temps ?

  4. Egalement abonné de la première heure avec 3 abonnements j'avoue une certaine impatience à avoir un vrai réseau Free performant .... les très nombreuses déconnexions au cours de déplacements dans le pays vont finir par me lasser ! à quoi sert d'avoir 50 Go si l'on n'a pas de réseau ? bien sûr si l'on se sert du smartphone que chez soi cela peut satisfaire de nombreux abonnés .... :( :(

  5. Et si on vous avez filé 50Go pour "compenser" un réseau en cous de construction?

    Après, il y a des téléphones qui gèrent de manière pas adaptés  les basculement itinérance 3G /4G comme on peut le voir là http://forum.freenews.fr/index.php?topic=115398.msg1270657#msg1270657

  6. zygwi a écrit :

    Abonné freemobile de la première heure, je suis de plus en plus déçu par les débits de m.... voire les débits inexistants. C'est franchement catastrophique.
    Sur les 5 abonnements mobiles que nous avions, 3 sont déjà partis à la concurrence. J'ai profité des offres spéciales parfois moins chères pour tester les autres opérateurs.

    Il est maintenant vraiment urgent pour FREE d'offrir un véritable maillage 4G digne de ce nom.

    Ce mécontentement est d'ailleurs énormément partagé autour de moi et bon nombre de mes amis ont également quitté FREE.

    Être le "poil à gratter" des opérateurs mobiles, c'était bien. Cela a permis de réduire notre facture, mais maintenant il faudrait tout de même que la qualité du service soit présente, pas seulement la pléthore des services proposées.

    je suis tout a fait d accord j avait deja anticipe de reunir mes connaissances apres plusieurs discussions nous avons convenus de changer d operateur ,a moins qu ils soit capable de mettre en fonction leur raieau qui ne semble pas exister il est possible que nous soyons en face d une supercherie de grande envergure avec leurs roaming proposer pour beaucoup de pays alors qu ils ne sont pa capable d assumer un bon service en france    c et de la honte pure pour free sans aucunes excuses

  7. NOUNOURS3109 a écrit :

    je suis tout a fait d accord j avait deja anticipe de reunir mes connaissances apres plusieurs discussions nous avons convenus de changer d operateur ,a moins qu ils soit capable de mettre en fonction leur raieau qui ne semble pas exister il est possible que nous soyons en face d une supercherie de grande envergure avec leurs roaming proposer pour beaucoup de pays alors qu ils ne sont pa capable d assumer un bon service en france    c et de la honte pure pour free sans aucunes excuses

    Ce qui est une honte c'est de dire autant de choses fausses dans si peu de lignes.
    Comment Free Mobile n'aurait pas de réseau alors que l'ARCEP le contrôle et donne des relevés de sa couverture?  Comment les abonnés fuieraient alors que Free Mobile fait des communiqués réguliers pour la Bourse de l'évolution positive de leur nombre?

  8. fabfree a écrit :

    Un réseau ne peut pas se faire en claquement de doigts, donc il y a des endroits moins  bien desservis que d'autres. En conséquence, certains partent quand d'autres arrivent.Pour le moment le solde était positif, est-ce que cela va durer?



    "Claquement de doigts" ? cela fait tout de même 5 ans ... il serait temps d'accélérer à moins que perdre des clients soit une politique !

  9. Jusqu'au derniers chiffres publiés, Free Mobile gagne des clients,, votre réflexion n'est donc pas pertinente.
    Bien entendu, ils en perd trsè certainement dans les zones mal couvertes, mais en gagnent + ailleurs.

    Construire un réseau mobile pour un pays comme la France ne se fait pas en 5ans, à moins d'y claquer un fric monstre. Comme tout, celui qui veut aller loin doit savoir ménager sa monture. Pour le moment, on ne peut que faire le constat que Free Mobile réussit un pari qui semblait impossible à gagner par beaucoup de monde, il est cité en exemple partout dans le monde.  Je ne me permettrais pas, malgré un très bon niveau de connaissance du milieu, de critiquer leurs choix stratégiques sans avoir accès à leurs données.  Mais peut-être que vous, vous y avez accès, ce qui justifierait votre remarque!

  10. jacswr a écrit :


    "Claquement de doigts" ? cela fait tout de même 5 ans ... il serait temps d'accélérer à moins que perdre des clients soit une politique !


    La "perte" de client a toujours été une politique de FREE (voir les célèbres soucis Youtube), dans le sens où cela ne lui fait ni chaud ni froid tant qu'il continue d'en gagner plus qu'il n'en perd grâce à son image de troublion / chevalier blanc.

  11. Réagir sur le forum