Les factures de téléphone n’ont jamais été aussi basses en 2016

3

Les Français n’ont jamais payé aussi peu pour leurs factures de téléphone qu’au début de l’année 2016. C’est le fruit d’une stratégie de promotions tous azimuts lancée par les opérateurs…

Principale conclusion de l’Observatoire des télécoms publié par l’Arcep pour le 1er trimestre 2016 : le montant de la facture de téléphone moyenne payée par les Français est de moins en moins élevé. Et ce, aussi bien pour les services fixes (31,90 €/mois) que pour le mobile (16,30 €/mois). La tendance à la baisse, presque imperturbable depuis 2010, et particulièrement forte depuis 2012 et l’arrivée de Free Mobile, se poursuit donc :

marches-t1-2016-24

marches-t1-2016-47

Il faut dire qu’en ce début d’année, les opérateurs ont multiplié les offres promotionnelles plus ou moins grandiloquentes.

La conséquence directe ne se fait pas attendre : le revenu des opérateurs, incluant les activités fixes et mobiles, baisse à nouveau d’1,7% sur l’année. Là encore, la tendance reste la même depuis 2011. Cependant, en prenant compte des revenus annuels, cette baisse n’est plus que de 0,8%, à relativiser donc.

À consulter : l’intégralité des chiffres du marché sur le site de l’ARCEP.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

3 commentaires

  1. Salut,
    Ces constatations de l'Observatoire des télécoms n'ont aucun intérêt car le contenue du forfait n'est pas pris en compte.  C'était encore plus flagrant, pour la comparaison entre les forfaits d'avant et après l'arrivée de Free mobile.  Comparer les prix alors que un forfait 2h était à 20€ et qu'il est passé très rapidement à 2€.
    Ou que le forfait voix illimité, sms, mms, 3go et même 20/50go maintenant est moins cher que le forfait de deux heures d'avant Free Mobile.
    Et je ne sais même pas si l'observatoire tient compte de l'inflation.
    Je connais des gens qui ont des forfaits bas de gamme mais pas donné chez d'autres que chez Free mobile et qui n'ont pas compris que le forfait 2€ a tout d'un bon forfait et à un prix imbattable.
    Donc dans ces cas, ce n'est pas le prix des forfaits qui pose problème à la baisse mais le fait que les gens préfèrent payer plus.
    Pour ces petits forfaits, on peut difficilement avancer l’argument d'un réseau free mobile partiellement développé. Car la consommation de données dans ces forfaits est presque inexistante.

  2. Réagir sur le forum