Déploiement 3G/4G : priorité au 700 MHz chez Free Mobile en septembre

3

En septembre, sur le déploiement mobile, Free Mobile ne brille pas sur l’activation de nouveaux supports 4G. Mais il se rattrape avec l’activation progressive de ses fréquences 700 MHz ainsi que sur la 3G.

La priorité semble à la mise en œuvre du 700 MHz chez Free Mobile. L’opérateur ne revendique que 85 nouvelles installations 4G, loin de ses concurrents. Mais il a activé ses fréquences 700 MHz sur pas moins de 168 supports, essentiellement en région parisienne. Et les prochains mois devraient poursuivre cette tendance, puisque plus d’une centaine de supports autorisés sur la 4G 700 MHz devraient faire l’objet d’une mise en service rapide.

L’autre priorité du moment reste au déploiement de nouvelles antennes 3G. Free a allumé 300 nouveaux supports en septembre, ce qui représente un coup d’accélérateur par rapport au rythme des mois précédents.

On peut remarquer enfin que Free possède presque autant de supports activés en 4G (6910) qu’en 3G (7520). Il ne dispose donc presque plus de supports 3G-only à raccorder au réseau en 4G. Cette marge de manœuvre moindre explique qu’il ne renoue pas avec les taux de déploiement 4G insolents des dernières années.

Du côté des autres opérateurs, on observe une nette accélération sur l’arrivée de nouveaux supports 3G et 4G chez Bouygues Telecom et SFR, qui ont tout loisir de mettre en œuvre leur accord de mutualisation d’équipements. Avec ses 9 464 supports en service sur la 4G, Bouygues Telecom se paye même le luxe de repasser premier, devant Orange. Rappelons toutefois que cela ne signifie pas que Bouygues dispose, pour autant, d’une meilleure couverture de la population.

Supports activés par opérateur au 1er octobre 2016

En 4G

  • Orange : 9 392 (+ 70)
  • SFR : 8 056 (+ 650)
  • Bouygues Télécom : 9 464 (+ 566)
  • Free Mobile : 6 910 (+ 85)

En 3G

  • Orange : 20 581 (+ 83)
  • SFR : 17 713 (+ 274)
  • Bouygues Télécom : 13 715 (+ 366)
  • Free Mobile : 7 520 (+ 300)

Données : ANFR

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

3 commentaires

  1. La couverture de la région parisienne commence, visiblement,  à être concurrentielle avec celles des autres opérateurs, alors même si ces derniers accélèrent leur déploiement dans les campagnes, il est probable que Free Mobile leur prenne encore globalement des abonnés.

  2. Réagir sur le forum