Bridage : Free Mobile ferait porter la responsabilité à Orange

0

Hier, on apprenait que Bouygues Telecom portait plainte contre Free, dénonçant notamment des pratiques de bridage présumées sur les clients mobiles de l’opérateur lorsqu’ils sont sur le réseau d’itinérance (Orange). Officiellement, le principal accusé n’a pas encore réagi ; en « off », cependant, les langues se délient…

Ce matin, c’est un tweet de Stéphane Soumier, présentateur de BFM Business et généralement très au fait de ce qui se passe chez Iliad, qui nous en apprend un peu plus :

Si l’on en croit le journaliste, Free ne démentirait pas les faits qui lui sont reprochés par Bouygues Telecom, mais rejetterait la faute sur Orange, son prestataire d’itinérance, qui « capperait » (limiterait) son débit.

Cette affirmation, qui reste de nature 100% officieuse et donc à prendre avec toute les précautions d’usage, a de quoi surprendre. Comme le rappelle Bouygues, le bridage — constaté par plusieurs études — sur les abonnements Free Mobile en itinérance est en réalité sélectif : il touche certains types de fichiers, mais pas d’autres. Difficile, donc, d’accréditer la thèse d’une limitation de débit pure et simple.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.