50 Go en 4G : les explications officielles de Free

0

Le nouveau quota de 50 Go en 4G est-il réservé aux zones couvertes par la 4G de Free ? Oui… et non. Face à la polémique, Free nous fournit ses explications.

Initialement, avant l’arrivée du quota 4G de 50 Go, les règles étaient simples : les abonnés dotés d’un téléphone compatible 4G profitaient d’un quota de 20 Go par mois, et les autres d’une enveloppe de 3 Go. L’arrivée de nouvelles conditions est venue remettre tout cela en cause.

Contacté par nos soins, Free nous confirme que les détenteurs d’un mobile 4G continueront à profiter de 20 Go par mois, à la simple condition que l’option 4G soit activée sur leur espace abonné. Ces 20 Go restent utilisables quelle que soit la couverture réseau (2G, 3G ou 4G).

En revanche, l’opérateur explique que les 30 Go en sus sont à considérer comme un « bonus » supplémentaire. Et c’est celui-ci qui sera accessible uniquement dans les zones couvertes par la 4G Free.

Pour résumer :

  • Les détenteurs d’un mobile 2G/3G disposent d’un quota de 3 Go/mois.
  • Les détenteurs d’un mobile compatible 4G disposent d’un quota de 50 Go/mois dont :
    • 20 Go utilisables partout, quelle que soit la couverture
    • 30 Go utilisables uniquement en zone de couverture 4G Free

De toute évidence, la communication autour de cette annonce ne s’est pas faite sans heurts, entre documents officiels et démentis peu clairs sur Twitter. Il faut dire également que l’offre se complexifie encore un peu plus avec de nouvelles règles, difficilement compréhensibles pour le grand public…

Les documents officiels (communiqué de presse et brochure tarifaire) seront rapidement être mis à jour pour correspondre à cette nouvelle version des faits, et mettre fin au malentendu. (NDLR : depuis la publication initiale de cet article, la brochure tarifaire a bien été mise à jour, conformément aux promesses de Free.)

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.