Une convention fibre optique dénoncée

0

L’ARC, L’Association des Responsables de Copropriété, vient de publier un communiqué dans lequel elle dénonce la convention pour le déploiement de la fibre optique signée avec Free Infrastructure en 2008.

L’ARC vient d’informer FREE INFRASTRUCTURE qu’elle dénonce en date du 1er janvier 2011 la convention « fibre optique signée le 30 mai 2008.

En signant cette convention, l’ARC estimait que les choix technologiques et la capacité d’innovation de cet opérateur permettraient d’offrir une alternative intéressante aux offres des autres opérateurs. Deux ans et demi après, l’expérience prouve que FREE INFRASTRUCTURE n’a pas su mettre en oeuvre les moyens propres à garantir la qualité de service attendue par les adhérents de l’association.

L’ARC estime que Free Infrastructure motive en effet près de 90% des réclamations de ses adhérents contre les opérateurs de fibre optique.

Les reproches de l’ARC portent sur :

- des délais de fibrage qui devrait être de six mois, imposés par la réglementation de l’ARCEP, sont régulièrement dépassés ;
des conventions sont signées alors que le NRO (Noeud de Raccordement Optique desservant les immeubles) n’est pas opérationnel… voire même encore en projet ;

- le fibrage vertical des immeubles n’est pas suivi du raccordement horizontal dans les délais impartis, rendant ainsi les copropriétés théoriquement captives d’un réseau partiellement installé.

- un médiocre suivi des réclamations, une absence de réactivité.

Tous ces reproches ont été portés dans une liste non limitative donnée par l’association qui s’en remet à présent au recommandations de l’ARCEP en matière de fibrage.

Voir le site de Free Infrastucture.

Source : lafibre.info

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.