Un prix Nobel pour la fibre optique

0

La fibre optique recevant un prix Nobel, le raccourci est assez simpliste, mais il s’agit bien de cette découverte qui a valu à l’initiateur de l’utilisation de la lumière dans la fibre optique le prix Nobel de physique 2009. Petite leçon d’histoire…

Au commencement il y avait le cuivre, puis un ingénieur en électronique s’intéressa à la lumière. La lumière va vite, 300 000 km/s ; c’est très rapide, n’est-ce pas ?

Charles Kuen Kao a joué un rôle déterminant dans la transmission de la lumière dans la fibre optique. C’était en 1966. À cette époque la fibre optique permettait de transmettre la lumière sur une dizaine de mètres. C’est à ce moment là que notre chercheur débute son travail afin d’optimiser le signal et éviter les déperditions. Il voit un débouché de l’application dans les communications. Et la lumière fût !

Dès le début des années 70, la Corning Glass Works démarre la fabrication de la première fibre optique qui transmet l’information sur une longue distance. Le cuivre est désormais dépassé, du moins en terme de vitesse de transmission.

Mais le Nobel 2009 ne s’arrête pas à la fibre car il a été également attribué à deux autres scientifiques avec Willard Sterling Boyle et George Elwood Smith pour l’invention du composant électronique semiconducteur qui a servi de base à la construction des CCD (charge-coupled device), et donc à la révolution de l’imagerie numérique.

Partager

A propos de l'auteur

Rédacteur Alsace-Lorraine ; domotique

Les commentaires sont fermés.