Un conseil syndical s’oppose à Free Infrastructure ?

39

I don’t give a damn about my bad reputation

Free Infrastructure, société d’Iliad dédiée au déploiement de la fibre optique, aurait-elle mauvaise réputation auprès des syndics ? C’est ce que semble indiquer une lettre, rédigée par un président de conseil syndical, qu’a pu recevoir un propriétaire à Strasbourg.

Il y est notamment mentionné que Free Infrastructure ne jouirait « pas de la meilleure réputation parmi les professionnels d’internet » et qu’en tout état de cause, il était préférable d’attendre les offres concurrentes « comme ORANGE, SFR etc. ».

Si la prudence est justifiée, un jugement de valeur, vraisemblablement fondé sur des a priori (et non sur les avis des “professionnels d’internet”), ne semble pas avoir sa place dans un tel courrier… cela rappelle toutefois l’importance de l’image et de la communication, deux domaines dans lesquels Free semble toujours à la traîne.

Retrouvez, ci-dessous, la lettre dans son intégralité.


COPROPRIETE xxxxxx

xxxxxxxxxxxxxxxxxx

67000 – STRASBOURG

Strasbourg, le 15/04/2010

Note à l’attention de tous les Copropriétaires

Objet : raccordement de la copropriété en fibre optique.

Vous avez dû recevoir, ces jours-ci, un courrier (voir copie au verso de cette note) de la société « FREE infrastructure » relatif au raccordement de la copropriété en fibre optique. Il est « URGENT » de surtout ne prendre aucun engagement en ce sens, donc de ne rien signer ni renseigner, d’autant plus que nous aurons sûrement dans les jours et semaines à venir des propositions similaires de la part d’autres fournisseurs d’accès (FAI) comme ORANGE, SFR etc.. et que par ailleurs FREE ne jouit pas de la meilleure réputation parmi les professionnels d’internet. Ce type de raccordement relève de toutes façons d’une décision collective en AGO.

En tout état de cause, j’ai demandé au Syndic xxx d’inscrire ce point à l’ordre du jour de la prochaine assemblée générale. Si entre-temps des développements de ce dossier devaient requérir des prises de décision urgentes, nous vous en tiendront informés.

signé :

xxx xxxx

Président du Conseil Syndical

Source : Forum Freenews

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

39 commentaires

  1. Super si des neuneux comme ça propagent ce genre de débilité, j'espère qu'Iliad réagira en assignant en justice ces personnes. Le gars, il doit travailler à Orange ou SFR, et a peur de perdre son poste ? Je comprends toujours pas les gens. Tu leur proposes 10 fois mieux pour 10 fois moins cher, mais non ça ne leur plait pas. "Pas assez cher mon fils" ?

  2. Trés amusant, d'autant plus que la plupart des syndics n'ont pas une image publique d'impartialité ni d'honnêteté vertueuse (Souvent certains sont motivés par les bakchichs offerts les plus élevés. :cool: )

  3. TMO2 a écrit :
    D'autant que les syndics jouissent d'une probité toute relative (cf quechoisir.org).
    bonjour, petite précision : il ne s'agit pas ici d'un syndic mais d'un président de conseil syndical autrement dit un copropriétaire responsable du conseil mais qui n'y connait rien a priori dans ce domaine ou qui a des intérêts pour un autre FAI... :-)

  4. Il faut bien reconnaître que la communication de Free mérite un zéro pointé, toutes les personnes à qui j'ai conseillé et "installé" FREE font ce reproche. Dernier exemple en date, la méga-panne sur tout l'est-var

  5. Propos diffamatoires, j'espere que Free va saisir les tribunaux. Ils ont raison sur un point : Il ne faut pas se precipiter et attendre voir ce que les autres operateurs peuvent proposer. Mais critiquer ouvertement un operateur de cette facon, en propageant ses propres convictions, qui ne sont absolument pas partiales, afin d'influencer l'opinion des coproprietaires a propos ce cet operateur.

  6. Freenews a écrit :
    des syndics
    La représentante de Free Infra à Toulouse est une personne tout à fait charmante, compétente et qui donne une bonne idée de Free. Mon avis est partagé par les syndics des 2 plus grosses agences immobolières de Tlse (pour les autres je ne sais pas...). Il n'empêche qu'il est difficile d'obtenir un engagement pour Free avant que les propositions des autres FAI ne soient reçues, c'est logique. Et en plus, quand le délai de Free dépasse de plusieurs mois celui d'Orange, il devient très difficile de convaincre les propriétaires d'attendre... reste l'argument du prix du forfait.

  7. C'est malheureusement un comportement fréquent. Bien souvent, les Présidents de conseils syndicaux sont des retraités qui, prenant ce poste - certes nécessaire - se croient investis d'une mission 'céleste'. Bien souvent anciens professionnels de la gestion, il sont autodidactes dans les secteurs techniques. Ils apprennent sur le Net (on est en 2010) et écoutent les 'on dit' pour se tenir droit lors des AGO et répéter bêtement ces 'informations'. On retrouve ces inepties au sujet des ascenseurs, du chauffage, des accès (portes et barrières à codes ...), propositions bien souvent validées par des copropriétaires qui n'en connaissent pas plus mais sont bien contents de pouvoir se cacher derrière le Président. J'ai au fond beaucoup de respect pour ces personnes qui investissent beaucoup de temps au service de la communauté (d'où le fait de retrouver, la plupart du temps, des retraités à ces postes), toutefois, il faudrait aussi que les différents prestataires intègrent ce fait et fassent la démarche d'informer ces personnes en tout premier lieu : Ils sont la source d'information, et probablement les principaux décisionnaires (j'en juge à la résidence où habite ma mère) de l'ensemble des co-propriétaires. ALLEZ FREE : ILS N'ONT PAS ENCORE TOUT COMPRIS ;)

  8. Je pense que ce genre de comportement de la part des syndics est malheureusement assez fréquent. Dans mon immeuble, la fibre Orange a été installée, sans que les copropriétaires (du moins pas tous) n'aient été consultés. Ça fait maintenant 2 ans qu'elle est là, et je ne suis pas prêt de m'y abonner ! J'espère par contre que la proposition d'Orange dans son offre de référence (http://www.freenews.fr/spip.php?article8167) de rendre rétroactive la participation aux frais d'installation des fibres déjà posées sera suivie d'effet, car sinon, je ne suis pas prêt de pouvoir souscrire à une offre concurrente ! J'imagine qu'un certain nombre de personnes sont dans le même cas. Et pour le coup, je trouve qu'Orange fait un bel effort (à quel prix ?)

  9. Réagir sur le forum