Fibre : le Conseil de la Concurrence rejette Free

20

En août dernier Free saisissait le Conseil de la Concurrence soupçonnant France Télécom de limiter l'accès à ses fourreaux.

Les 300 000 km de fourreaux que possède l'opérateur historique faciliteraient le déploiement de la fibre optique. Le Conseil ne prend pas de mesure d'urgence, mais l'enquête continue. 

Estimant qu'il n'y a pas d'atteinte grave et immédiate au secteur, rien ne va être imposé à Orange / France Télécom. Toutefois, l'enquête va se poursuivre afin de savoir réellement si les accès aux fourreaux sont volontairement bloqués.

Source : Clubic

Partager

A propos de l'auteur

Bougnat pure souche, connecté en réseau salers. Ne risque pas d’avoir la fibre optique (« nom di diou »).

20 commentaires

  1. Boarf, comme la paire de cuivre en fait : « Si si, on ne fait rien pour vous empêcher de venir », mais dans la pratique, Orange fibre (et dégroupe) plus vite que Free & Cie. « Poussez pas, yaura de la place pour tout le monde » ne s'applique plus (dans les fourreaux), les opérateurs de cables l'ont bien compris (ben oui, ils sont déjà installés depuis longtemps)

  2. Bonsoir, Surtout que devant chez moi les foureaux ont été mis depuis plusieurs années maintenant, alors pourquoi empêcher Free, notre FAI n° 1 de s'y installer hein! C'est y pas honteux de voir ça.

  3. pas grave dans 5 ans ft se prendra des amendes de l'union europeenne pour situation de monopole au fait ses fourreaux quand ft etait publique c'est pas pultot les francais avec les impôts qui l'ai ont payés les fourreaux appartiennent àn tous a quand la création d'un site pour revendiquer les droits des citoyens qui ont payés ses fourreaux en tout cas quand la fibre optique va arriver dans ma residence si ft arrive en premier je refuserait leur installation si ils passent et que derrière acun autre fournisseur ne peut mettre sa fibre je porterais plainte devant l'union europeenne pour situation de monople. je sent que l'on va bien rigoler dans les années à venir.

  4. corrigez moi si je me trompe, mais les fourreaux ont été mis mis en place par FT à l'époque où ils dépendaient de l'Etat, donc, Orange FAI n'aurait pas son mot à dire puisque c'est l'Etat, donc nous, qui avons payer pour ces fourreaux ?

  5. _alex_ a écrit :
    corrigez moi si je me trompe, mais les fourreaux ont été mis mis en place par FT à l'époque où ils dépendaient de l'Etat, donc, Orange FAI n'aurait pas son mot à dire puisque c'est l'Etat, donc nous, qui avons payer pour ces fourreaux ?
    on va expliquer une fois de plus pour ceux qui n'ont pas suivit ou qui n'ont pas compris. FT, comme toute entreprise, privé ou public, a besoin d'un capital apporté par les actionnaires. au fil du temps, quand l'entreprise fait des benefices elle verse a ses actionnaires des dividendes. Dans le cas de FT, l'actionnaire etait l'etat, donc nous et FT a fait pendant des années d'enormes benefices et a donc versé à l'etat (donc encore nous) d'enormes dividendes, largement de quoi remboursé le capital que l'eta (donc toujours nous) avait versé. Dinc ces infrastructures appartiennent bien à FT.

  6. edsetton a écrit :
    corrigez moi si je me trompe, mais les fourreaux ont été mis mis en place par FT à l'époque où ils dépendaient de l'Etat, donc, Orange FAI n'aurait pas son mot à dire puisque c'est l'Etat, donc nous, qui avons payer pour ces fourreaux ?
    on va expliquer une fois de plus pour ceux qui n'ont pas suivit ou qui n'ont pas compris. FT, comme toute entreprise, privé ou public, a besoin d'un capital apporté par les actionnaires. au fil du temps, quand l'entreprise fait des benefices elle verse a ses actionnaires des dividendes. Dans le cas de FT, l'actionnaire etait l'etat, donc nous et FT a fait pendant des années d'enormes benefices et a donc versé à l'etat (donc encore nous) d'enormes dividendes, largement de quoi remboursé le capital que l'eta (donc toujours nous) avait versé. Dinc ces infrastructures appartiennent bien à FT.
    ...Ça, ça reste à voir !!!

  7. Moi je dis qu'il faut les bruler vifs sur la place publique :twisted: C'est une honte de voir les agissements de FT/Orange. S'ils ne veulent pas perdre plus de clients comme c'est le cas actuellement, ils n'ont qu'a apporter un service de qualité égale au autre avec le meme prix et ne pas faire chier les autres FAI qui font mieux leur boulot qu'eux. Quoi qu'il advienne je ne retournerai jamais chez FT. Demain j'ai rdv chez mon syndic suite à la résolution de résilier Numéricable pour passer sur FO. Je vais me pointer avec tous les papier concernant l'installation de la FO par Free en espérant me retrouver en face d'une personne qui sera un minimum attentive pour favoriser le cablage par free. Je tiens pas à payer 70€ / mois à FT :(

  8. Marco PAULOT a écrit :
    [quote=_alex_]corrigez moi si je me trompe, mais les fourreaux ont été mis mis en place par FT à l'époque où ils dépendaient de l'Etat, donc, Orange FAI n'aurait pas son mot à dire puisque c'est l'Etat, donc nous, qui avons payer pour ces fourreaux ?
    on va expliquer une fois de plus pour ceux qui n'ont pas suivit ou qui n'ont pas compris. FT, comme toute entreprise, privé ou public, a besoin d'un capital apporté par les actionnaires. au fil du temps, quand l'entreprise fait des benefices elle verse a ses actionnaires des dividendes. Dans le cas de FT, l'actionnaire etait l'etat, donc nous et FT a fait pendant des années d'enormes benefices et a donc versé à l'etat (donc encore nous) d'enormes dividendes, largement de quoi remboursé le capital que l'eta (donc toujours nous) avait versé. Dinc ces infrastructures appartiennent bien à FT.
    ...Ça, ça reste à voir !!! http://smylies.philoo12.net/autres%20divers/dj.gif qu'est ce qui reste à voir ?? que FT faisait d'enormes benefices ? Qu'ils ont largement remboursé les actionnaire grace aux dividendes ? Avant la privatisation FT faisait plusieurs milliard de F de benefices par an (principalement années 70/80) C'est d'ailluers une des raisons qui a justifié la dissolution des Pet T pour separer la telephonie de la poste car l'etat ne voulait pas que la poste "bouffe" les benefices des telecoms. Ce n'est qu'apres la privatisation que ça a commencé à aller mal, et ça a commencé par l'explosion de la bulle speculatif durant laquelle toutes les grosses boites investissaient n'importe comment dans n'importe quoi.

  9. Réagir sur le forum